L'Actualité en Israël

Pour la troisième fois cette semaine des centaines d’arabes attaquent les résidents juifs dans leur voiture.

Pour la troisième fois cette semaine, des centaines d’Arabes ont bloqué la route principale traversant un village menant à des communautés israéliennes en Judée-Samarie et ont détruit une voiture israélienne.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Un certain nombre de véhicules ont été lapidés jeudi après-midi à Hawara, un village arabe de Samarie, et au sud de Shechem. Ils ont réussi à s’échapper, ayant subi de lourds dégâts. Un automobiliste, qui se trouvait en danger mortel lorsque son véhicule a été attaqué avec des blocs de pierres et son pare-brise avant a été brisé, il a ouvert le feu contre les émeutiers. Apparemment, l’un d’entre eux a été tué et un autre a été légèrement blessé.

L’homme blessé portait une veste avec le mot « Presse » dessus. Certaines sources arabes disent qu’il participait aux émeutes et d’autres qu’il était de l’organisation B’tselem.

Yossi Dagan, chef du Conseil régional de Samarie, a publié une déclaration disant : « Nous devons agir avec une tolérance zéro envers les terroristes qui veulent arrêter nos routines quotidiennes et nuire littéralement à nos résidents. Nous soutenons nos soldats des FDI dans leurs activités pour protéger les citoyens de l’État d’Israël. Nous ne devons pas faire face à des terroristes avec des gants. Il est inconcevable qu’une mère qui prend son fils au médecin le matin sera attaquée en plein jour.

 En ce qui concerne l’automobiliste qui a été forcé de défendre sa vie et a tiré sur un terroriste, Dagan a déclaré : « Je soutiens pleinement le résident qui a protégé sa vie et la vie de ceux qui l’entouraient contre les assaillants ».

C’est la troisième fois cette semaine qu’un incident similaire a eu lieu à Huwara, mais les FDI doivent encore mettre en place des défenses appropriées dans le village et ne pas confronter les émeutiers arabes. Selon Hakol Hayehudi, dans une de ces tentatives de lynchage cette semaine, l’armée a pris jusqu’à 20 minutes pour arriver sur la scène.

Mercredi, deux automobilistes attaqués près d’Ofra par des dizaines d’émeutiers arabes du village de Silwad ont été arrêtés pendant huit heures par la police israélienne pour avoir tué et blessé un des émeutiers. Ils ont été interrogés avec un avertissement et éventuellement publié.

Il y a des rapports initiaux indiquant que le conducteur d’aujourd’hui a été arrêté.

Depuis 14 heures, les Arabes continuent d’attaquer les conducteurs juifs.

1 Comment

1 Comment

  1. maurice medina

    19 mai 2017 at 2 02 25 05255

    Ces residents israeliens devraient recevoir une medaille !!!!!

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top