Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Antisemitisme et Antisionisme

Une terroriste palestinienne qui a tué deux israéliens a trouvé un nouvel allié : la Voix juive d’extrême-gauche

Comment intégrer les groupes libéraux juifs répondent à ce soutien ?

La terroriste, Rasmea Odeh a menti sur son passé terroriste. Tout a commencé en Février 1969, lorsque âgée de 20 ans,  et membre du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), elle a déclenché une bombe dans un supermarché de Jérusalem, Supersol.

Deux étudiants de l’Université hébraïque qui se trouvait dans le magasin, Eddie (Efraid David) Joffe et Leon (Aryeh) Kanner se sont approchés du comptoir des viandes, où se trouvait l’engin explosif, caché dans une boîte à biscuits avec 5 Kg de dynamite.

Cette boîte avait été placée par les dénommés Rasmieh Odeh et Ayesha Oudeh, tuant Eddie et Leon et faisant neuf blessés.

 

Eddie Joffe a immigré d’Afrique du Sud. Il a rejoint l’unité Tzanchanim / Parachutiste dans l’armée israélienne. Il a combattu dans la guerre des Six Jours comme parachutiste face aux forces égyptiennes à Rafah, et a été blessé par des éclats d’obus dans la gorge, mais deux semaines plus tard, il «échappe» de l’hôpital et rejoint son unité. Il se distingue aussi dans la bataille de Karameh où il a de nouveau été blessé d’une balle dans la jambe.

La mère d’Edward a enregistré cette vidéo déchirante seulement 2 semaines avant sa mort à l’âge de 90 ans. Elle a laissé un message à ses enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants et a dit qu’elle avait vécu une vie très longue et pleine, mais il n’a pas été complète, car elle a été éclipsée par la mort de son fils Edward, dont elle ne s’est jamais rémise.

Aryeh Leon Kanner est né en Uruguay. Il était le plus jeune dans sa famille, et le frère de Miriam, Irit et Rachel.

Ses parents ont immigré en Uruguay depuis l’Europe puis ils ont ensuite immigré en Israël où ses sœurs Irit et Rachel vivaient déjà.

A son arrivée, il a rejoint le kibboutz « Hamapil » et a commencé à étudier l’hébreu.

Odeh et son complice ont été rapidement arrêtés. Il n’a pas fallu longtemps pour que les autorités découvrent les matériaux de fabrication de bombes, y compris les explosifs, trouvés dans la maison de Odeh.

Elle a avoué l’attentat un jour aprés son arrestation, et a fourni des détails de l’opération et a même fait une reconstitution filmée de la façon dont elle a placé les bombes. Ses co-conspirateurs ont également avoué, et ils se sont tous impliqués entre eux. (Plus tard, dans un film documentaire, l’un de ses camarades a nommé Odeh comme le cerveau de l’attaque).

Sans surprise, Odeh a été reconnu coupable des deux meurtres. Elle a également été reconnue coupable d’appartenance à une organisation terroriste, le FPLP. Odeh a été condamné à l’emprisonnement à vie, mais en 1980 elle a été libérée dans un échange de prisonniers. En 1995, elle a déménagé aux États-Unis, et en 2004, a reçu la citoyenneté américaine.

En 2013, les responsables fédéraux de l’immigration ont pris conscience du cas de Odeh quand elle a menti lors de la demande de son visa où elle a écrit suite à la demande si elle avait un lien avec le terrorisme, elle a répondu : «Non» et à cause de cela, elle a été l’inculpé de fraude en matière d’immigration.

Odeh a été reconnu coupable et expulsée vers la Jordanie. Mais une cour d’appel a reconnu l’année dernière qu’Odeh avait menti sur les formes parce qu’elle souffrait du « syndrome de stress post-traumatique » alors qu’elle était emprisonnée en Israël. Un nouveau procès doit débuter le 16 mai.

 

Odeh a trouvé des alliés dans la communauté arabo-américaine à Chicago, où elle vit. C’est décourageant, parce que l’on aimerait croire que la communauté arabo-américaine est aussi horrifiée par le terrorisme de Odeh que tout le monde.

En fait, les alliés arabo-américains de Odeh se sont avérés plutôt inefficaces mais le Réseau d’action arabo-américain (AAAN) qui appuie Odeh, a formé sa défense autour de deux arguments. Le premier est que Odeh a « mal compris » la question sur le formulaire ce qui est évidemment absurde.

La seconde raison avancée par la AAAN est que Odeh aurait avoué les attentats qu’après plusieurs semaines de «torture» et «abus sexuel» par les interrogateurs israéliens.

Cela, bien sûr, en contradiction avec le fait que Odeh a avoué après seulement une journée en prison. Et le AAAN n’a aucun moyen d’expliquer les bombes trouvées dans l’appartement de Odeh, les déclarations de ses co-conspirateurs ou son implication incontestée dans un groupe terroriste.

Alors Odeh a été la recherche d’autres alliés. Et elle a trouvé la communauté juive. Le JVP d’extrême-gauche qui a annoncé que Odeh sera l’une des conférencières invitées à sa conférence nationale, à Chicago, à la fin de Mars à la Jewish Voice for Peace (JVP) en 2017.

Odeh devra prendre la parole aux côtés de Linda Sarsour, un activiste anti-israélienne qui soutient la charia.

JVP a été fondée par trois étudiants de premier cycle à l’Université de Californie, Berkeley.

JVP est à peu près aussi loin vers la gauche que vous pouvez le voir dans le monde juif américain. L’Anti-Defamation League a appelé ce « groupe anti-sioniste le plus influent aux Etats-Unis ». JVP est bien connu pour soutenir le BDS, l’anti-Israël Boycott, Désinvestissement et Sanctions et sa campagne et approuvant sans réserve la plate-forme noire Lives Matter, qui accuse Israël de «génocide» et «apartheid».

Odeh à une manifestation anti-police pour Black Matter Lives

Les groupes libéraux juifs Mainstream doivent comprendre que Odeh représente une ligne rouge. Toute personne qui défend cette femme traversera cette ligne et si ces groupes comme les Américains pour la Paix Maintenant, Ameinu (sionistes travaillistes) et d’autres dans leur camp veulent maintenir leur crédibilité et être pris au sérieux dans la communauté juive.

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 
1 Comment

1 Comment

  1. PHILIPP Elisabeth

    24 février 2017 at 11 h 44 min

    cela paraît incroyable. Mais je n’ai pas bien compris cet article, il est très confus.

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :