Antisemitisme et Antisionisme

Les synagogues en France sont-elles en danger ?

Israel connait très bien l’incitation palestinienne qui est à l’origine de tous les attentats en Israel sur tout son territoire et le premier ministre en personne a dénoncé cette incitation à tuer les Juifs lors de la venue de Donald Trump en Israel.

Recevez tous les matins dans un seul courriel nos dernières infos !

Malheureusement en France, cette incitation palestinienne existe aussi parmi les nombreux groupuscules pro-palestiniens. Ce qui représente la communauté Juive en France, ce sont les écoles privées, les magasins cashers mais surtout les synagogues.

Ces lieux de prières sont aujourd’hui la cible de ces organisations comme EuroPalestine qui cible une des plus grandes synagogues parisienne, celle de la Roquette.

Voici ce que l’on peut lire sur leur site : « Armée, synagogue… comment le lobby israélien se sert de la religion pour encourager un génocide »

« Ci-dessous un nouvel exemple de la confusion des genres intentionnellement entretenue par le lobby israélien en France : un appel à rassemblement pour soutenir Israël et sa politique d’occupation militaire, au sein d’une synagogue, et avec comme orateur un colonel de réserve et ancien porte-parole de Tsahal… Et bien entendu, avec l’argent des contribuables, notre argent, l’Etat, grand défenseur de la laïcité, enverra quelques centaines de policiers pour protéger ce lieu de « culte », dédié à la guerre ! » selon EuroPalestine.

Ce n’est pas nouveau, ce genre d’attaque s’est aussi déroulé en 2014, lors des manifestations à Paris qui a dégénérée devant la synagogue de la Roquette.

En mars 2017, c’est la Grande synagogue de Strasbourg qui a été prise pour cible par Euro Palestine : « Dans l’apologie d’une armée pratiquant au quotidien le crime de guerre … Ce n’est pas la première fois que le judaïsme officiel alsacien transforme sans états d’âme ses lieux de culte en succursales de la propagande israélienne, comme lorsqu’il avait affiché il y a quelques années sur ses murs le portrait du prisonnier de guerre Gilad Shalit (sans demander d’ailleurs son avis à l’intéressé) » selon EuroPalestine.

En janvier 2017, le même site avait condamné la participation du Chœur de l’Armée française à un événement à la Grande Synagogue de la Victoire à Paris.

Pour rappel, le terroriste Mohamed Merah avait justifié l’assassinat des trois enfant et un professeur d’écoles dans une école juive « afin de soutenir les enfants palestiniens » .

CAMPAGNE POUR SAUVER LE SITE

La nouvelle législation européenne ne nous permet plus aujourd'hui de financer correctement le site. Sans votre aide, le site fermera prochainement. Une participation de 5 €/mois serait la bienvenue !Malgré tous nos efforts, c'est la dernière solution pour vous donner une information quotidienne.

VIA PAYPAL (Sécurisé): ICI
VIA CB (Sécurisé) : ICI 
Click to comment

Laisser un commentaire

To Top