L'Actualité en Israël

Suite à l’attaque à Jérusalem, Tsahal annule les 250.000 permis pour entrer en Israel et délivrés aux Palestiniens

Le coordinateur du gouvernement dans les territoires, le général Yoav Mordehai a annoncé samedi que l’attaque terroriste à Jérusalem « détruit l’ambiance festive du Ramadan en Judée Samarie » et Tsahal a annulé les 250.000 permis délivrés aux Palestiniens pour visiter les proches israéliens.

Recevez tous les matins dans un seul courriel nos dernières infos !

« Semer le sang ne sert à rien. Les terroristes ont détruit l’atmosphère du Ramadan en Judée-Samarie. Trois hommes ont commis un lâche attentat terroriste méprisable, tuant une jeune fille de la police. Les bénédictions du Fatah, qui les appelle à tort des victimes innocentes, et qu’ils ont été exécutés sans raison. Cette incitation est de nouveau l’encouragement de la terreur », -selon la déclaration du général Mordechai, le service de presse de l’armée israélienne.

Yoav Mordechai a annoncé que la décision sur l’annulation de 250.000 permis de visiter les parents israéliens émis pour des familles palestiniennes à l’occasion du Ramadan est la « conséquence d’un acte criminel et une incitation par les responsables du Fatah dans le but d’atteindre la popularité. »

Cette punition collective des Palestiniens après l’attaque à Jérusalem a été faite personnellement par le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la recommandation du ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan et le chef de police Ronnie Alsheyha. Après consultation avec eux, le premier ministre a décidé de ne pas restreindre l’accès aux musulmans pour la prière du vendredi sur le Mont du Temple, mais  l’annulation des permis pour les visites aux parents maintenu.

Le major-général Mordechai a également indiqué que tous les membres du « Hamul », à savoir, les grands clans familiaux, qui appartenaient à trois personnes tuées suite à l’attentat à Jérusalem perdent leur permis de travail en Israël.

Le village de Dir Abu Mashal, où habitaient les trois terroristes a été encerclée par les forces de l’armée israélienne et Tsahal a commencé les préparations pour la démolition de trois maisons où vivaient ces terroristes.

Selon Wallanews, l’opération militaire a été accompagnée par des affrontements avec la population locale, qui ont essayé de bloquer les route avec des monticules de pierres, en jetant des pierres sur les soldats et des bombes incendiaires, et ont brûlé des pneus.

L’armée israélienne a répondu non seulement avec des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc, mais des balles réelles. Selon le service de presse de l’armée, quatre Palestiniens ont été blessés dans les affrontements.

Après l’attaque terroriste, la police a mené une attaque sur la zone de Jérusalem pour stopper ceux en situation irrégulière et plus de 350 personnes qui se trouvaient sur le territoire israélien sans autorisation ont été arrêtés .

CAMPAGNE POUR SAUVER LE SITE

La nouvelle législation européenne ne nous permet plus aujourd'hui de financer correctement le site. Sans votre aide, le site fermera prochainement. Une participation de 5 €/mois serait la bienvenue !Malgré tous nos efforts, c'est la dernière solution pour vous donner une information quotidienne.

VIA PAYPAL (Sécurisé): ICI
VIA CB (Sécurisé) : ICI 

1 Comment

1 Comment

  1. Anonyme

    24 juin 2017 at 22 h 20 min

    Ras le bol de voir tjours cette info..

Laisser un commentaire

To Top