Faits divers

Sud d’Israël : un bénévole de Ihoud Hatsalah sauve in extremis de la suffocation un enfant de 4 ans !

Alors qu’ il était en train de s’étouffer avec son Tsitsit, un enfant Haredi du Sud d’Israël a eu de la chance de trouver sur son chemin un bénévole des secours de l’organisation Ihud Hatsalah, qui se trouvait être un ambulancier.

Le bénévole était en chemin pour aller retirer de l’argent d’un distributeur, il a sauvé la vie du jeune enfant qui suffoquait devant ses amis.

« Je suis allé au guichet automatique pour retirer quelques shekels. Sur le chemin du retour vers mon scooter, garé dans un parking à proximité, j’ai remarqué un groupe d’enfants qui était rassemblé autour d’un autre enfant et son vélo, le petit garçon de 4 ans était en train de s’étouffer « a dit Abraham Porgès de Ihoud Hatsalah

L’homme s’est approché et l’un des enfants a crié  » il s’étouffe !  » «Les fils de Tzitzit du garçon s’étaient coincés dans les roues de son vélo et le vêtement tiré très fortement sur le cou, l’enfant avait des difficultés à respirer. J’ai rapidement coupé les fils  » a dit le sauveteur.

« Mon enfant a eu très peur, et il a des marques de strangulation sur le cou. Je vais l’emmener dans un hôpital voisin pour des tests, «a dit la mère de l’enfant .

Il est de coutume dans les communautés ashkénazes de sortir les tsitsiot du pantalon, mais chez les séfarades, ce n’est pas le cas. Peut être, serait-il préférable de les rentrer, quand l’enfant n’est pas encore Bar Mitsva, car le port du vêtement à cet âge a pour seul objectif « l’éducation spirituel » .

1 Comment

1 Comment

  1. Morgane

    17 novembre 2013 at 21 h 33 min

    HM a fait que cet enfant croise le chemin de ce bénévole qui lui a sauvé la vie.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top