Bonnes Nouvelles

Les scientifiques israéliens ont trouvé des algues pouvant produire d’énormes quantités d’hydrogène !

micro-algues

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont découvert que les algues peuvent produire des quantités massives d’hydrogène, « source d’énergie présente dans le monde entier. »

Les scientifiques ont révélé dans les résultats des études « back-to-back » publiés sur la physiologie végétale et la biotechnologie pour les biocarburants , que les micro-algues produisent de l’hydrogène, un carburant propre pour l’avenir. Les chercheurs ont également suggéré dans leurs études un mécanisme possible pour initier la production massive de cette source d’énergie respectueuse de l’environnement.

La recherche a été dirigée par le Dr Iftach Yacoby, directeur du laboratoire d’énergie renouvelable de TAU, Rinat Semyatich, Haviva Eisenberg, Iddo Weiner et Oded Liran, ses étudiants de l’école des Sciences Végétales et la Sécurité Alimentaire à la faculté des Sciences de la Vie de TAU.

Les chercheurs croyaient autrefois que les algues ne produisent de l’hydrogène que dans le cadre d’une microproduction et d’une durée de quelques minutes. Mais Yacoby et son équipe ont utilisé une technologie très sensible et ont découvert que les algues produisent de l’hydrogène à partir de la photosynthèse toute la journée.

Forts de cette découverte, l’équipe s’est attelée au génie génétique pour augmenter la production d’algues de cette source d’énergie propre de 400 pour cent.

Des essais en laboratoire ont montré que les algues créent un atome d’hydrogène, avec l’aide de l’hydrogénase, une enzyme qui se décompose en présence d’oxygène. Les chercheurs ont découvert des mécanismes efficaces pour éliminer l’oxygène de l’hydrogénase afin de continuer à produire de l’hydrogène.

« La découverte des mécanismes établit clairement que les algues ont un potentiel sous-exploité et énorme pour la production d’hydrogène », a déclaré Yacoby. « La question est maintenant de savoir comment renforcer la production à des fins industrielles, pour obtenir les algues et surproduire l’enzyme. »

« Les 99% de l’hydrogène produit aux États-Unis proviennent du gaz naturel, mais les méthodes utilisées pour produire cet hydrogène à partir du gaz naturel sont polluantes et inutiles » a-t-il rajouté.

« J’ai grandi dans une ferme, en rêvant d’hydrogène », a déclaré Yacoby. « Depuis le commencement des temps, nous avons eu recours à l’agriculture pour produire notre propre nourriture, mais quant l’énergie, nous sommes encore à l’ère des chasseurs-cueilleurs. Cultiver l’énergie par l’agriculture est vraiment la prochaine révolution. Il peut y avoir d’autres façons de produire de l’hydrogène, mais, cette méthode reste la plus verte et la seule agricole. »

« Le monde brûle en une seule l’année, ce que la terre a mis plus d’un million d’années à produire », a dit Yacoby : « Nous devons cesser d’être des chasseurs et des cueilleurs d’énergie. Nous devons commencer à produire de l’énergie propre  pour nos enfants et pour les enfants de nos enfants « .

Yacoby poursuit maintenant des recherches sur des enzymes synthétiques capables d’augmenter la production d’hydrogène à partir de micro-algues à des niveaux industriels.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top