Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Antisemitisme et Antisionisme

Le Schindler de la Bolivie exposé : il a sauvé 9.000 Juifs des nazis

L’homme d’affaires, Mauricio Hochschild qui a été considéré comme un patron qui a profité de ses employés était en fin de compte un homme de grand coeur. Plus de 50 ans après sa mort, il se trouve qu’il a aidé des milliers de juifs à s’échapper des nazis à la fin des années 30.

Ce secret a été révélé par les grands magnats de l’ Amérique du Sud, devenant le «Oskar Schindler de la Bolivie ». Selon les nouveaux documents, Mauricio Hochschild dans la trentaine a planifié la fuite d’au moins 9.000 juifs de l’ Allemagne nazie.

Mauricio Hochschild. Les archives sont ouvertes

Vilipendé à l’époque , il est devenu aujourd’hui, le « Schindler de la Bolivie ». Des documents ont été localisés à La Pas, la Bolivie, parmi des tas d’ordures, ce qui a dévoilé ses opérations de sauvetage, il y a près de 80 ans.

Hochschild a fait fortune dans l’industrie minière et a été l’un des trois « barons de l’étain ». Son pays auparavant le considérait comme » un mauvais homme  » qui n’a pas payé ses impôts et a profité de ses employés, et a été envoyé en prison. Les historiens pensent que la nouvelle exposition a changé complètement la perspective de vision de la Bolivie envers cet homme.

Hochschild est né en Allemagne en 1881 et a déménagé en Bolivie en 1921 à cause de son amour pour l’alpinisme. Il était Juif, et aurait payé une couverture pour le logement de nombreux réfugiés. Les documents montrent les deux sociétés investie dans ce travail secret : «La société israélienne pour la protection des immigrants et Colonial Society de la Bolivie « , qui a dirigé un projet agricole  où Hochschild a acheté trois propriétés qui abritaient les survivants.

En outre, Hochschild a également employé les survivants dans ces sociétés minières, et a ouvert une école pour les enfants juifs. L’un des documents décrit la nécessité d’élargir l’école pour accueillir plus de Juifs, et le montant d’argent qui devait être investit dans un avenir proche. En 1938, il a persuadé le président de la Bolivie de permettre des visas pour les immigrants juifs, et a expliqué qu’ils pourraient être une main-d’œuvre essentielle.

« Je suis sûr que Hochschild faisait partie du système anti-fasciste», a déclaré Edgar Ramirez, directeur des archives de l’industrie minière en Bolivie, selon Fox News « .

Ramirez a entrepris la tâche de lire et de décoder tous ces fichiers et journaux. La découverte a soulevé de nombreuses questions en Bolivie à propos de Hochschild.

Après avoir modifié la réglementation dans les années quarante, Hochschild a refusé de se conformer aux nouvelles lois, et a été envoyé en prison. Il est mort à Paris en 1965 en tant que propriétaire d’un empire minier, et sans que son secret soit révélé :  le sauvetage de milliers de Juifs voués à la mort certaine.

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 
2 Comments

2 Comments

  1. yacotito

    19 mars 2017 at 18 h 45 min

    Magnifique: faire le bien en silence, aider ses frères en utilisant son pouvoir et sous les quolibets des antisemites. N’est-ce pas une merveilleuse destinée pour un juif ?

    • Pif paf pof

      27 mars 2017 at 14 h 16 min

      « Une merveilleuse destinée »… « pour un juif ? » et pourquoi pas pour un homme, plus idéalement ? L’humanisme n’a pas de patrie, ou ne devrait pas en avoir. Un grand homme, pour moi.

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :