Général

Le Rabbin séfarade du Royaume-Uni Joseph Dweck se retire du Beth Din après sa déclaration sur l’homosexualité

Joseph Dweck, qui sert de rabbin séfarade à la communauté S & P Sépharade de Londres a déclaré lors d’une conférence le mois dernier que l’acceptation sociétale de l’homosexualité est un «développement fantastique».

Il a également déclaré qu’il s’était retiré de la cour, ou beth din, pour l’instant « pour travailler avec la communauté rabbinique dans son ensemble et pour clarifier ses enseignements halakhiques », a déclaré le site britannique News Jewish.

Le rabbin a toujours le «soutien total» de sa synagogue a indiqué le président de S & P, Sabah Zubaida dans un communiqué. Zubaida a déclaré: « une grande partie de la critique a été basée sur des malentendus, certains délibérés et certains non. » Il a également déclaré que le Rabbin Dweck « accepte que certaines des critiques soient justifiées et doivent être abordées dans le monde rabbinique dans son ensemble ».

Plus tôt cette semaine, il a annulé son emploi annuel d’été dans un institut  au New Jersey.

« Malheureusement, ma récente conférence a causé des problèmes qui doivent d’abord être traités », a-t-il déclaré. On ne sait pas si il lui a été demandé de ne pas venir.

Pendant ce temps, l’un des personnages les plus influents de la communauté britannique ultra-orthodoxe, Rabbi Shraga Feivel Zimmerman de Gateshead, n’a pas abordé les commentaires du Rav Dweck sur l’homosexualité, mais a déclaré dans un message à d’autres rabbins que Dweck «n’est pas apte à servir de rabbin».

Le Rav Zimmerman a également déclaré qu’après avoir écouté les enregistrements des conférences passées de Dweck, « il est clair qu’il n’est pas apte à se prononcer sur la halacha, en raison de ses connaissances limitées, de faibles compétences et son raisonnement halachique du à un manque de formation ».

Dweck, qui a grandi à Los Angeles, a reçu l’ordination rabbinique du Rav Ovadia Yosef, le rabbin en chef des Séfarades d’Israël.

Le Rabbin en chef britannique, Ephraim Mirvis, a déclaré mercredi qu’il s’inquiète « de la retombée publique du conflit concernant le rabbin Joseph Dweck, qui a profondément divisé et sera préjudiciable pour notre communauté ».

Le rabbin Mirvis a déclaré que le rav Dweck devait « avoir l’opportunité d’aborder toutes les questions directement » et que la communauté sépharade «doit essayer de le faire loin de l’éblouissement de la publicité qui s’est déjà révélée si nuisible».

« Je demande à tous les intéressés d’aborder cette question avec toute la sensibilité et la dignité voulues et d’exercer un leadership responsable dans l’intérêt de la communauté juive ».

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top