Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Judaïsme

Un rabbin Haredi condamne les extrémistes de Beit Shemesh qui interdisent aux soldats d’entrer dans les synagogues

La conspiration du silence serait-elle brisée au sein de la communauté juive orthodoxe ?

Rav Shimon Tversky, de la communauté multi-orthodoxe de Beit Shemesh, a publié une déclaration condamnant les extrémistes ultra-orthodoxes qui tentent de nuire à des soldats de Tsahal de la communauté Haredi.

Dans une lettre envoyée aux fidèles de synagogue de cette ville, il prévient que cet endroit est destiné à tout le monde et que personne n’a le pouvoir de nuire et d’interdire à d’autres juifs de s’y rendre.

« Cet endroit est pour tout le monde et pour chacun d’entre le peuple d’Israël. Il est interdit de coller ou d’écrire des calomnies et des insultes sur les murs de quelque façon», a écrit le rabbin dans sa lettre aux orthodoxes.

Un autre rabbin a expliqué qu’il interdit au«corrompu» d’entrer dans une synagogue. «Qui est corrompu est impardonnable, et il ne doit pas aller dans cette synagogue ( en parlant du soldat Harédi), » a t-il dit.

Il convient de noter qu’il y a une semaine , des graffitis peints à la bombe sur les murs de la synagogue ont dénoncé les soldats Harédi.

Pour Pourim, de nombreux poupées déguisées en différentes unités de Tsahal ont été pendues dans la ville de Mea Shearim, comme pour rappeler selon la Méguila d’Esther, la pendaison des 10 enfants de Aman, le racha.

35 % de réductions sur les produits de la Mer Morte pour les hommes

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :