Desinformation

Qu’advient-il d’une journaliste qui révèle la corruption à Gaza ?

Le tribunal du Hamas a condamné la journaliste palestinienne Hajar Harb pour six mois de prison pour avoir exposé la corruption dans le système de santé dans la bande de Gaza. De plus, elle a été condamnée à une amende de 1 000 NIS. C’est la première punition de ce genre contre un journaliste dans la bande de Gaza.

Mais avant cette condamnation, la jeune femme a récemment quitté la bande de Gaza pour la Jordanie, où elle reçoit un traitement médical après avoir été diagnostiquée d’un cancer.

Sa maladie n’a pas empêché le Hamas de prendre des mesures contre elle pour son rôle dans l’exposition de la corruption dans le système de santé palestinien. Au lieu de retarder les procédures judiciaires contre elle, le tribunal du Hamas a choisi de la condamner à la prison sans délai.

Si elle récupère de sa maladie et décide de revenir dans la bande de Gaza, elle sera envoyée en prison pendant six mois.

Publié sur le site Rotter

1 Comment

1 Comment

  1. Didier Levy

    Didier Levy

    24 septembre 2017 at 20 08 50 09509

    a 2000 metres sos terre

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top