Desinformation

La pub israélienne « Yesh » qui décrit les touristes français et fait des vagues sur les médias français 

La nouvelle publicité Yesh en Israël en langue française fait rire sauf si on prend tout au premier degré… Les médias français comme France Tv Info n’ont pas hésité à conclure que cette publicité voulait se moquer des touristes ou des immigrants français… mais l’humour israélien et français, ça fait deux 🙂

Pour France TV : « Les Français sont très souvent la risée des Israéliens ». C’est totalement faux. Chaque israélien que vous rencontrerez vous dira : « Je rêve de parler ta langue, car elle chante, ou Paris, je t’aime »…

Ce spot publicitaire du câblo-opérateur Yes, montre une petite écolière de retour à Paris parlant de ses vacances à Netanya…

Cette nouvelle campagne publicitaire est diffusée en boucle sur toutes les chaînes de télévision israéliennes mais pour France TV, « il n’est pas sûr que la communauté francophone d’Israël ait apprécié cette marque d’attention ».

La chaîne va jusqu’à reprocher une émission satirique qui en 2006, a réalisé un clip  « Eretz Nehederet » parlant des touristes juifs français :

« L’émission israélienne satirique « Eretz Nehederet » (Un pays merveilleux) raillait des touristes juifs français, aussi joyeux qu’inconscients du danger, alors que la guerre faisait rage avec le Liban voisin et que de nombreux Israéliens vivaient reclus dans des abris. »

Ce type d’article n’est pas BDS mais presque… il y a aussi des moustiques en Camargue, et la guerre du Liban n’a pas touché que les Français, mais tous les Israéliens, et aussi les Palestiniens.

N’hésitez pas à passer vos vacances en Israël, et détendez vous, c’est juste un pub 🙂

2 Comments

2 Comments

  1. eliezer

    30 juin 2017 at 19 h 11 min

    j’habite à Natanya, l’été à Natanya c’est juste insupportable une chaleur humide à rendre malade. et le Kikar en guise de barbecue.

  2. Lila Fleur

    30 juin 2017 at 15 h 29 min

    « l’été en Israël c’est une catastrophe mais devant yes c’est Soft! » dit la pub!
    Payer autant d’argent pour venir en Israël et rester devant une télé ou en plus il y a très peu d’émissions ou de films en langue de molière, Cela, c’est la vrai catastrophe.
    Autant abonner a Bis ou Canal/vod et regarder les films depuis un Paris pluvieux!!
    On ne verra pas la différence avec la Riviera israélienne.
    Cela aurait été le résumé de la petite fille devant sa classe.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :