L'Actualité France/ Europe

Le plat « Fish and chips » typiquement britannique est d’origine juive !

La nouvelle série « The Best of British Takeaways » sur la chaîne BBC de Londres a annoncé que le plat d’origine britannique avec ces fameuses frites et son poisson panné est en vérité d’origine juive et plus précisément des Juifs d’Europe de l’Est.

L’historienne Denise Phillips a dit dans le premier épisode de ce nouveau programme TV « The Best of British Takeaways » que la recette de poisson frit est venue au Royaume-Uni avec les réfugiés juifs d’Europe de l’Est au XIXe siècle.

Ces Juifs ont ouvert des magasins de poisson frit, et ont adapté une recette originale pour le poisson qui était enrobé de chapelure et devait se manger froid tous les vendredis avant le Chabbat.

Les magasins de poissons ont été mentionnés dans le roman d’Oliver Twist dans Charles Dickens, qui a été publié lors d’un feuilleton entre 1837 et 1839.

Certains disent qu’un immigrant juif d’Europe de l’Est, Joseph Malin, fut le premier à servir du poisson et des frites dans son magasin à Londres, dans le quartier de Bow en 1860.

D’autres donnent crédit à un homme du nom de John Lees, qui avait une cabane et vendait des poissons et des frites dans le Lancashire en 1863.

En 1910, il y avait environ 25 000 magasins de poissons connus sous le nom « chippies » en Grande-Bretagne.

Pourtant, une autre théorie annonce que ce plat est d’origine Marrane : Claudia Roden a déclaré dans son « Livre sur la nourriture juive » en 1996 que ce poisson frit provenait en fait de portugais Marranes, qui ont pratiqué le judaïsme en secret, quand ils sont venus en Angleterre dans le  XVIII siècle.

LE CHANGE DU JOUR

La Boutargue du Soleil en vente sur ISRAEL CHRONO entre 11 et 88 € le kilo

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :