Judaïsme

La peur chez les Juifs – par Rudy Abecassis

La peur n’a jamais quitté le Peuple Juif.
Ce sentiment, tantôt décrit pour affaiblir l’esprit, est aussi un moyen de chercher à se défendre face à un quelconque danger.

Pour un Juif, il est les deux à la fois, et a toujours accompagné les Juifs dans leur Histoire. La principale raison est bien sûr liée à l’antisémitisme qui existe depuis l’Antiquité.
La volonté de vouloir détruire les Juifs est omniprésente et traverse les âges, les situations politiques, démographiques, économiques, religieuses, et passionnelles.
Pourtant, nous devons vivre uniquement avec la Crainte d’Hachem, et ne pas avoir peur des évènements, qui sont guidés par Sa main.
Dans de nombreux ouvrages religieux, il est même écrit avec une certaine justesse que la peur est un des sentiments qui résulte de l’absence de Foi.

Arriver à une telle élévation spirituelle est bien sûr quelque chose de peu fréquent, même si les exemples sont nombreux.
Avec ceux-ci, la notion de courage est remplacée par celle de Foi envers son Créateur, dont son heureux détenteur sait que tout ce qui arrive est pour le Bien, et que les évènements guident sa vie. Il ne lui reste qu’à faire les bons choix, dictés également par Hachem.

Donc on peut aisément se permettre de penser que la peur n’existe que pour renforcer notre spiritualité et nous rapprocher de la Foi.
Ceci à titre individuel.

Dans la notion de groupe, ou plutôt de communauté, la peur va au-delà de tout ça, en empruntant toutefois un chemin parallèle.

A titre d’exemple, il n’est pas rare aujourd’hui de voir une conversation entre 2 membres d’une même famille ou 2 amis proches, dont l’un vit en Israël, et l’autre en France (par exemple…), tourner autour de la peur réciproque que ressentent ces 2 personnes.
En Israël, les Juifs ont peur pour ceux vivant en Galout, et en Galout, les Juifs ont peur pour ceux qui vivent en Israël.
Avec des argumentations toujours plus poussées, s’appuyant sur des réalités : attentats, guerres, etc…

Il n’y a pas vraiment de débat sur le fait de savoir qui a tort, qui a raison. Il y a juste à observer ce sentiment de peur qui devient soudainement magnifique.
Grâce à la peur pour l’autre (et non pour soi), un individu va développer une attention particulière.
Combien de proches ne se parlent pas ou très peu pendant des années, et en viennent à le faire quand, HasVeShalom, l’un d’entre eux se trouve en danger ?!
C’est encore un sentiment de peur qui prédomine : celle de perdre un être à qui on tient, même si on ne le manifeste pas régulièrement.

Il en est de même pour les Juifs à l’échelle de communauté : combien se rapprochent de la Torah suite à une menace grave qui pèse sur eux ?
Cela arrive régulièrement, et le lien entre le sentiment de peur et un retour à la spiritualité est évident.
De même, c’est cette notion de peur qui fait qu’aujourd’hui, les Juifs se rassemblent.
Mais pas uniquement les Juifs religieux.
Tous les Juifs.

L’Etat d’Israël contient ainsi un nombre incroyable d’olim du Monde entier qui sont venus en tant que Juifs, mais qui ne pratiquent quasiment pas les commandements de la Torah.
Comment est-ce possible ? Pourquoi ces Juifs viennent dans l’Etat Juif ?
Qu’est-ce qui les rassemble ici ?

On peut presque les comparer à ceux qu’on appelle modestement « Les Juifs de Kippour », qui ne voient l’intérieur d’une synagogue qu’au moment de cette fête.
Cet attachement spirituel est bien évidemment lié à l’Amour, mais aussi à la peur.

La peur pour soi, pour notre famille, pour nos enfants.
La peur n’est pas forcément lié à un danger, immédiat ou pas, elle est aussi liée au fait de ne pas se trouver à sa place à un certain moment, ou pour toute la vie.

En se trouvant perpétuellement en danger, les Juifs se rassemblent ainsi continuellement. C’est un mouvement toujours actif.
Ceci en raison de la peur de nos ennemis.

C’est sûrement ça aussi, la Crainte du Ciel.
C’est une peur intérieure et extérieure.

Tout cela amène à le plus incroyable évènement démographique de toute l’Histoire : le rassemblement des Juifs du Monde entier sur la terre d’Israël.

Justement pour arriver à notre Délivrance, l’arrivée du Roi Mashiah, et la révélation Divine sur le Monde, qui fera disparaître, entre autres, ce sentiment de peur.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top