L'Actualité en Israël

Opinions | LES CONDITIONS DE LA VICTOIRE POUR ISRAËL – Par Edmond Richter

 

Depuis 1947, donc depuis 70 ans, TOUTES les tentatives d’apaisement ont non seulement échouées, mais ont excité les appétits arabes et les ont conforté dans l’idée qu’ils réussiraient un jour à éliminer les juifs d’Israël.

Fred Maroun, un arabe résidant au Canada, résume ainsi les motivations sous-jacentes et camouflées des arabes contre les mesures de sécurité d’Israël:“La plupart des arabes voient encore et toujours Israel comme l’ennemi“Yahudi“ QUI DOIT ÊTRE VAINCU À TOUT PRIX“

Martin Sherman, Directeur de „Israel Institute for Strategic Studies“ ajoute: “ Les enseignements de l’Histoire ont montré de manière répétitive que l’apaisement n’a jamais diminué l’appétit des aggresseurs. Il ne fait que les encourager à vouloir toujours plus.“ (https://medium.com/@martinsherman/into-the-fray-the-temple-mount-no-longer-in-our-hands-7a663610a853)

Souvenez-vous du nazisme et de ses insatiables appétits. L’histoire a montré que plus on attend, plus on essaie d’apaiser l’agresseur et plus la confrontation sera à la fin violente et plus il y aura de morts.
Ma certitude est donc que nous n’échapperons pas à la grande confrontation avec les „palestiniens“ QUI N’ONT JAMAIS ACCEPTÉ LEUR DÉFAITE.

Sun Tzu, général et stratège chinois écrivit il y a 2500 ans l’un des ouvrages majeurs de stratégie militaire,“The Art of War“ qui est aujourd’hui encore enseigné dans les Académies Militaires.
On peut y lire ce qui suit:“Pour que le vainqueur puisse déclarer victoire, le perdant doit accepter sa défaite ou être détruit de telle manière qu’il ne puisse plus résister. S’il n’accepte pas sa défaite et n’est pas détruit, il se battra à nouveau.“
S’il vivait aujourd’hui, Sun Tzu se demanderait certainement pourquoi les dirigeants politiques et militaires d’Israël n’appliquent pas ses préceptes et ne cessent de vouloir apaiser les arabes et, en conséquence, d’avoir sans cesse des guerres, des intifadas, des terrorismes et des morts.

Donc ma CERTITUDE Nr.1 est que ni les négociations ni la politique d’apaisement n’ont fonctionné et DOIVENT CESSER.
CERTITUDE Nr.2: Tôt ou tard, qu’on le veuille ou non nous aurons le grand „clash“ avec les „palestiniens“.
CERTITUDE Nr.3: Ce grand clash ne doit se terminer qu’avec notre victoire et la défaite écrasante des „palestiniens“ (à moins de vouloir que nous repartions tous en Galout)

Tous les manuels de stratégie militaire vous le diront: La victoire appartient à celui qui choisit le lieu et le moment de la confrontation et aura un but clair et défini.
LE LIEU, c’est le Mont du Temple
Le MOMENT, c’est maintenant. Il peut sembler cynique de dire que nous avons raté un moment beaucoup plus favorable après l’attentat qui coûta la vie à deux policiers druzes, qu’ils reposent en paix…
LE BUT: Établir une fois pour toutes que ce sont nous qui commandons.

CE QU’ISRAËL AURAIT DU FAIRE
L’attentat terroriste ayant été préparé sur le Mont du Temple, il fallait faire immédiatement fouiller à fond la mosquée Al Aqsa par les forces israéliennes.
La découverte d’armes cachées dans la mosquée aurait du provoquer des hurlements de Netanyahou: « Le statu quo est violé, Le waqf est coupable“
Puis l’arrestation et l’interrogatoire des fonctionnaires du waqf ET du Mufti de Jerusalem.
Remarquez que tout cela aurait pu être si rapide que la rue « palestinienne » n’aurait pas encore eu le temps de bouger. Dans le cas contraire 10.000 soldats et policiers auraient du être prêts et chargés de réprimer les troubles.
Le Gouvernement Israélien aurait décrété l’interdiction COMPLÈTE aux musulmans, chrétiens et juifs d’aller sur le Mont du temple afin de garantir la sécurité et convoqué le Conseil de Sécurité de l’ONU pour violation flagrante du statu quo.
A l’ONU, nous aurions pu accuser le Waqf, le Mufti de Jérusalem et le roi Abdallah de Jordanie pour incompétence (au mieux) ou complicité (au pire) et réclamer la nomination d’une commission d’enquête impartiale.
Tant que la commission n’aurait pas remis son rapport d’enquête et ses recommandations pour la modification du statu quo (modifications qui devraient être agrées par Israel) Tsahal resterait sur le Mont du Temple.
Toute émeute « palestinienne » serait réprimée durement avec la plus grande fermeté et sévérité, le but étant de montrer sans équivoque que ce sont nous qui commandons.

Voilà ce que j’aurais proposé si l’on m’avait fait l’honneur de m’inviter au conseil de sécurité du gouvernement Israélien. NUL BESOIN DE 4 HEURES DE DISCUSSION POUR CELA!

Nous avons raté ce moment mais les „palestiniens“ sont tellement enragés, obsédés et stupides qu’ils nous offrent une nouvelle occasion en continuant les heurts même après notre capitulation.

Je conclurais avec cette citation de Dr. Mordechai Kedar,l’un des meilleurs connaisseurs de l’Islam: „La seule possibilité pour l’Islam de vivre avec la souveraineté israélienne est de reconnaître qu’Israel est fort et invincible et que toute tentative de l’abattre est certaine de finir par une défaite écrasante pour les arabes.“

Pour cela il nous faut un chef de guerre. Netanyahou est un excellent diplomate et un très bon joueur d’échecs. Désolé Bibi, je t’aime bien mais tu n’es, hélas, pas le chef de guerre qu’il nous faut!

2 Comments

2 Comments

  1. eliezer

    30 juillet 2017 at 17 05 06 07067

    excellent commentaire ! mais tout cela est la Volonté Divine et rien ne peut aller contre, l’histoire se répète. Juste avant la destruction du second Temple, comme lui avait prédit Rabbi Yohanan Ben Zakia à Vespasien qu’il serait nommé empereur ce fut, et récompense Vespasien dit à Rabbi Yohanan Ben Zakia, demande moi ce que tu veux, je te l’accorde. Au lieu de lui dire retournes chez toi laisse Israël tranquille, ce que Vespasien aurait fait Rabbi Yohanan Ben Zakia, n’a que demandé Yavne et les Maîtres de son époque, ce qui lui fut accordé, et la suite nous la connaissons, le Temple fut détruit ! L’histoire se répète, pour qu’à la fin la Gloire de D.ieu éclate dans toute Sa Justice !

  2. Lila Fleur

    30 juillet 2017 at 16 04 17 07177

    Bien évidement que le troupeau est sans berger et que Bibi est au mieux le chien rabatteur du troupeau!!

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top