Afrique

Obama reproche à Israël sa politique d’intégration des immigrants venant d’Afrique

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Avant qu’Obama, donne son avis à Israel concernant l’immigration clandestine, il faudrait voir ce qui se passe en Arizona ou au Texas car en effet, le Département d’Etat américain a critiqué Israël pour son traitement concernant les demandeurs d’asile .

[intlink id= »430″ type= »page »]INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER [/intlink]

Le rapport 2011 « Country Reports on Human Rights Practices », a déclaré que  le gouvernement israélien avait cessé de renvoyer immédiatement les demandeurs d’asile africains venant d »Egypte, mais qu’il  continuait de refuser de nombreux demandeurs d’asile en tant que statut de réfugiés qui recherchent du travail ou veulent recevoir des aides des services sociaux , y compris les soins de santé.  »

Le rapport dit que la loi israélienne permet à la plupart des demandeurs d’asile l’accès à l’asile temporaire, cependant il y a de nombreuses plaintes concernant l’accessibilité au système et des cas de discrimination.

Selon le  Commissariat pour les réfugiés (HCR) des données indiquent que sur 4.603 nouvelles demandes d’asile ont été présentées en 2011, le gouvernement a rejeté 3692 dont 6412 sont restés en suspens.

Les États-Unis ont également reprochés l’utilisation  de l’expression «infiltrés» se référant aux demandeurs d’asile, ainsi que des accusations de la classe politique israélienne qui ont directement liés  les  demandeurs d’asile avec l’augmentation de la criminalité, la maladie et le terrorisme. C’est le ministre de l’Intérieur Eli Yishai qui a été spécifiquement accusé de cette expression.

Mais ce que ce le rapport a omis (ou pas ?)d’ajouter, c’est que les  réfugiés reconnus bénéficient de services sociaux, y compris l’accès au système national de santé, le rapport note que le gouvernement ne fournit pas aux demandeurs d’asile publics de prestations sociales telles que l’assurance maladie.

Le rapport ne mentionne pas toutefois qu’en 2011 Israël a accordé une protection temporaire aux réfugiés, principalement aux demandeurs d’asile érythréens et soudanais, et parfois à des demandeurs d’asile de la République démocratique du Congo, Côte-d’Ivoire, et la Somalie.

Ils ont accès au système de santé national. Alors pourquoi accuser Israel en disant qu’il n’offre pas d’assurance maladie? Beaucoup d’Israéliens n’ont pas de soins de santé au-delà du système de santé national. Pourquoi une telle injustice ?

De plus ce rapport est ridicule, car il n’y a aucune raison d’obliger Israël de fournir des prestations afin d’ encourager plus de gens à venir en Israel illégalement. Chaque pays a le droit de protéger ses propres frontières.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top