Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Général

Ce que vous ne savez pas : Pourquoi Israël a lancé des frappes aériennes en Syrie

Hier, les médias syriens ont critiqué l’armée de l’air israélienne pour avoir frappé la périphérie de Damas.

« Dans une tentative de détourner l’attention des réussites de l’Armée arabe syrienne, des avions ennemis israéliens ont tiré des missiles sur la banlieue de Damas, mercredi à l’aube », selon l’agence de presse syrienne Sana .

L’armée de l’air israélienne qui semble en accord avec la Russie n’a pas franchi la frontière syrienne, et a attaqué depuis le Liban sur la région de la ville d’Al-Saborah. Aucune victime si ce n’est des dégâts.

Selon le BBC News, Israël avait précédemment frappé des convois qui transportaient des armes destinées au Hezbollah, associé aux forces gouvernementales syriennes suite au tirs d’obus en territoire israélien.

Selon Ron Ben-Yishai, correspondant de guerre et analyste de la défense, les deux dernières cibles à l’ouest de Damas dans la nuit de mardi à mercredi furent soigneusement réfléchies par Tsahal.

En effet, l’une était un arsenal de la quatrième division de l’armée syrienne qui est aussi l’une des unités d’élite de l’armée syrienne.

Cette unité est dirigé par Maher Assad, le frère du président syrien qui a fait transférer des armes depuis la Syrie vers le Hezbollah au Liban selon les réseaux sociaux arabes.

Le second convoi transférant les armes vers le Liban à partir d’une voie rapide laisse penser que la cargaison était particulièrement importante, comme des longs missiles sol-sol.

Aujourd’hui, le Hezbollah veut se doter des armes les plus redoutable contre Israel :

  • Il dispose déjà d’un large arsenal de 130.000 roquettes et missiles de longue et moyenne portées.
  • Le Hezbollah dispose de missiles anti-aériens réguliers et portables contre les attaques de l’aviation israélienne en cas de guerre.
  • Le Hezbollah aurait aussi (pas vérifié) le missile antinavire russe, d’une portée de 300 kilomètres suite à des transferts clandestins de plusieurs de ces missiles russe sans l’accord de la Russie.
  • L’armée syrienne a essayé de faire passer des armes chimiques vers le Hezbollah.
  • Le Hezbollah veut acquérir des missiles guidés par des systèmes de haute précision depuis l’Iran.

 

Nous savons que la Syrie reçoit des cargaisons de missiles russes SA-400 ou SA-300, pouvant atteindre les avions survolant le Liban ou Israël. Raison pour laquelle Israël hésite à rentrer sur le territoire syrien et pour éviter un conflit avec Vladimir Poutine.

Mais les dernières attaques sur des cibles syriennes laisseraient-elles penser le contraire ?

Deux raisons :

  • Les Iraniens ont stoppé le transfert de missiles de haute qualité au Hezbollah car l’usine de fabrication d’armes est sous le contrôle de Daesh.
  • L’armée syrienne a reprit le territoire donc l’usine, et donc le transfert des ces missiles a reprit.

Israël agit en silence lors de transferts d’armes hautement sophistiquées pour la sécurité de son pays pour éviter à la Syrie l’humiliation, mais Assad est de plus en plus confiant grace au soutien de la Russie et du Hezbollah . Suite à cela il a décidé de fournir des armes au Hezbollah, ce qui pourrait expliquer qu’il réponde à l’attaque..

35 % de réductions sur les produits de la Mer Morte pour les hommes

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :