L'Actualité en Israël

Ne pas libérer clairement le Mont du Temple, place Israël en enfer – Par David Mark

L’histoire montrera que la réponse du gouvernement israélien aux violences intenses en réaction aux détecteurs de métaux qui ont été placés aux entrées du Mont du Temple n’est pas seulement une retraite contre la terreur, mais une externalisation de ses propres problèmes de sécurité à la famille royale hachémite en Jordanie .

En faisant un accord avec le roi jordanien, un partisan connu des Frères musulmans plutôt que de supprimer simplement les émeutes, une flot d’émeutes et d’incidents de sécurité sont déjà en train de se réchauffer.

L’AP a vu la capitulation d’Israël à la terreur arabe comme si elle s’est rendue sur le champ de bataille.

« Nous avons vaincu Israël dans la lutte sur la mosquée Al-Aqsa. Netanyahu a cédé complètement « , ont déclaré les responsables de l’Autorité palestinienne.

77% furent contre la décision du Premier ministre de supprimer les mesures de sécurité et de les considérer comme une retraite.

Le Mont du Temple est le lieu le plus saint de la Nation d’Israël. Ce n’est pas une pièce isolée sur un échiquier, qui doit être jetée si nécessaire. Le sionisme et le caractère du Royaume hébraïque renouvelé et exigent que nous, en tant que nation, emploient nos espaces convoités comme le Mont du Temple à un niveau supérieur à celui d’un autre espace «sacré». Notre ethos national exige que nous, en tant que nation, gardons nos lieux de culte et nos trésors historiques, spirituels et nationaux au-delà du niveau normal.

Le Mont du Temple est l’endroit même où Abraham, notre père est allé sacrifier Isaac. C’est le site des Temples sacrés et le site du troisième et dernier Temple à construire dans le futur si nous le méritons.

La crise actuelle ne disparaîtra pas simplement en externalisant le Mont du Temple vers un pays aménagé. Maintenant qu’ils ont goûté à la «victoire», les Arabes continueront ces émeutes comme s’il n’y avait jamais eu.

Les ennemis qui nous entourent, le Hezbollah, l’Iran, la Syrie et le Hamas ont tous remarqué que nous ne voulons pas prendre une certaine souveraineté sur notre site le plus sacré, même si l’opportunité parfaite se pose pour que cette souveraineté soit placée. Mais ceci à leurs yeux, montre une faiblesse.

La question n’est pas des détecteurs de métaux, mais la façon dont notre gouvernement se rapporte à notre héritage le plus précieux et à notre avenir. En reculant sur le plus central de tous les problèmes, le Mont du Temple, il s’est retiré sur sa propre viabilité. C’est pourquoi Bibi peut en fait avoir condamné son gouvernement. Il y a peu de patience pour les politiques qui semblent lâches et sans raison. Le fiasco du Mont du Temple peut très bien être le début de la fin de l’inévitabilité perçue que Netanyahou a élaborée avec le public.

Avec Israël entouré d’ennemis, son unité et but sont très important pour éviter  que le calme soit temporaire. La nation a finalement pris connaissance de cela .

4 Comments

4 Comments

  1. Lila Fleur

    14 août 2017 at 12 12 36 08368

    (troisieme partie) iSi ce dernier ne prêtait pas a confusion comme l’ancien testament (Bible) ou même le nouveau testament, alors votre remarque « Ne pas libérer clairement le Mont du Temple.. » aurait un sens.
    Mais il n’y a pas d’ambiguïté pour le Coran,car ceux qui parlent de L’islam sans soulever sa source me font rappeler les jeunes étudiants en médecine qui parlent de chirurgie sans avoir jamais toucher un scalpel.
    Vous avez peut être peur de soulever la vrai question au détriment de n’être pas un Salman Rushdie et de préférer de rester prisonnier d’un populisme peureux et malhonnête.
    On doit respecter toute croyance dans la limite ou cette dernière ne met pas en danger et empêche ceux qui la côtoient de vivre.
    Messieurs les journalistes: un bon journaliste est avant tout un journaliste honnête et si il le faut au détriment d’un certain populisme froussard et malhonnête.

  2. Lila Fleur

    14 août 2017 at 12 12 33 08338

    Car les musulmans c’est l’islam qui est le vrai reflet du Coran: arrêtons d’incriminer le chariot « fou » mais les chevaux qui le trainent et bien sur son cocher (si il y en a un).
    C’est une aberration de parler d’Islam (ou du Mont du temple) sans mettre le doigt sur le coran qui est sa plateforme et sa source.
    L’islam sans le coran n’est rien comme le judaïsme (« Amavdil ») sans la Torah.
    Alors messieurs les journalistes,philosophes et autres penseurs arrêtez de poser des questions ou faire des commentaire sur l’Islam et ses directives sans savoir même qu’on analyse jamais les conséquences sans regarder minutieusement les causes.
    L’islam est une religion qui prône la violence et la déchéance d’autrui sur l’autel de l’intolérance et du mépris d’autrui (lire un exemple parmi tant d’autres : sourat 29).
    Comment voulez vous justifier l’existence de la Mosquée D’alaqsa et egalement du mont du temple sans se référer au Coran.

  3. Lila Fleur

    14 août 2017 at 12 12 26 08268

    (première partie) En enfer vous avez dit?
    Vous y êtes déjà Monsieur Mark et depuis longtemps! et pourquoi ? parce que l’état d’Israël,l’a choisi depuis qu’un certain Moshe Dayan a refusé au général Gotamours de faire sauter aLaqsa sur la demande du Rav Goren.(« ZAL » Aumônier militaire a l’époque)
    On ne peut rapprocher l’inapprochable car on ne peut essayer de joindre deux aimants se repoussant indéfiniment et a l’éternité.
    Notre malheur (celui du peuple juif) n’est pas notre tradition mais nos dirigeants.
    Le « NAH » est est cousu d’exemples qui se vérifient egalement et malheureusement aujourd’hui.
    La vrai remarque que Mark David aurait du être: « Ne pas libérer L’état d’Israël des musulmans place Israël en enfer » .

  4. Edmond the Tiger

    31 juillet 2017 at 13 01 49 07497

    ce qu’il aurait fallu faire sur LE MONT DU TEMPLE

    http://alyaexpress-news.com/opinions-victoire-disrael-edmond-richter/

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top