Judaïsme

La municipalité de Herzliya annule l’amende infligée à un Juif Chabad pour avoir proposé aux passants de porter des Téfilines

La municipalité de Herzliya a annulé une amende infligée à un Shaliach loubavitch après que deux fonctionnaires de la ville l’aient « attrapé » lorsqu’il a proposé aux passants la chance de placer les Tefillines.

Dans une lettre au député et rabbin Michael Malchieli (Shas), le maire de Herzliya, Moshe Fedlon, a déclaré qu’il n’avait «rien contre» les juifs chabad ou chareidi en général et que la ville «travaillera avec les Chabad pour créer des sites officiels dans toute la ville où ils peuvent offrir d’aider les gens à porter les Tefillin sans interférer avec la vie quotidienne des résidents « .

Ces « stations de Tefilines » sont communes dans les villes d’Israël, mais deux inspecteurs de la ville à Herzliya vendredi ont précisé que le phénomène n’était pas le bienvenue dans leur ville. Selon les témoins, les inspecteurs ont exigé au Chabad situé proche de la gare de fermer son stand. Lorsqu’il a refusé de partir, les inspecteurs ont émis une amende de 730 NIS (200 $) pour «créer un obstacle public». Selon les justifications écrites sur l’amende, le hassid «dérangeait les passants en leur demandant de mettre les tefillines. « 

L’incident a soulevé beaucoup de réactions de la part des Israéliens, et des centaines de personnes ont proposé de payer l’amende après que l’histoire a été publiée. Les politiciens ont également exprimé leur indignation. Le député Bezalel Smotrich a déclaré qu’une telle amende « est inacceptable dans un état juif. Je vais exiger que l’amende soit annulée et que les inspecteurs soient informés de leur erreur. « 

Dans un communiqué, Tzeirei Agudat Chabad, qui exploite les stations de Tefillines, a déclaré : « Il est difficile de croire que de tous les endroits du monde où les Shluchim aident les Juifs à porter les Tefillines et à se rapprocher de leurs traditions, ce serait le Juif qui chercherait à mettre en procès un autre juif. Depuis 50 ans, nous parrainons ces stations et elles sont devenues une partie inséparable du paysage israélien. Il est inconcevable que quelques semaines avant Rosh Hashanah une amende soit émise pour le «crime» d’offrir et d’aider les juifs à  porter des Tefillines. Nous continuerons notre pratique et continuerons d’agir comme un pont entre les différentes parties de la nation « .

5 Comments

5 Comments

  1. Davidc

    10 septembre 2017 at 23 11 36 09369

    Le dernier pays communiste de la planète la gauche et la droite Meme combat de la merde sur la base bolchevique des vieux shkeune qui on créer l état sur la base du communisme donc état policier contrôle des citoyens on régule le religion comme en urss une horreur!!!! les citoyens israéliens vont se lever, le pays va imploser

  2. Davidc

    10 septembre 2017 at 13 01 08 09089

    Le dernier pays communiste de la planète la droite et la gauche la Meme merde !!!des voyous corrompu et vendu

  3. Davidc

    10 septembre 2017 at 13 01 06 09069

    C est pas les gausho mais l état policier a qui sa dérange le dernier pays communiste de la planète!!! la droite et la gauche la Meme merde des vendu des corrompu !!!!

  4. André Pérez

    10 septembre 2017 at 11 11 19 09199

    Je ne suis pas tres pratiquant,plutot laïque mais boucha ve herpa.Ils sont tombés sur la tête ces hilonims…..

  5. Lila Fleur

    10 septembre 2017 at 11 11 19 09199

    Qu’on rende la ville de Hezzelia aux palestiniens et ils verront ces deux « ploucs » si il pourront alors eternuer sans avoir la gorge tranchee.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top