Antisemitisme et Antisionisme

Les Missionnaires à Jérusalem : le nouveau « terrorisme spirituel » contre le peuple juif

Le conseiller municipal de la ville de Jérusalem, Arié King est très en colère depuis le versement de budgets de la ville de Jérusalem à des  organisations des missionnaires (incitant les Juifs à se convertir au christianisme). «Si il y a un rayon de lumière sur le sujet de la culture en Israël , il vient de notre ministre de la culture Miri Regev. » a t’il dit.

La ministre a interdit hier des spectacles avec des gens nus dans ce festival et a été hué par la foule dans la salle.

Pendant la fête de Shavouoth, une des plus grande réplique de l’arche sainte fabriquée par une femme chrétienne des Philippines a été détruite par les juifs religieux qui ne veulent plus l’intrusion de missionnaires et réformistes dans leur ville.

Arié King, ce membre du conseil municipal de Jérusalem  est l’un des seuls a voir voté contre le transfert du budget municipal pour financer des performances avec un contenu missionnaire dans le cadre du 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem.

 

Prenant la parole sur Channel 7 , il a affirmé « » Ces contenus n’ont pas leur place dans une ville, et encore moins à Jérusalem, car ce soutien à des organisations missionnaires de la ville, et les réformistes, est une honte et du terrorisme spirituel contre le peuple juif » .

Ajoutant :  » J’ai honte de dire ce que j’ai vu là-bas .. dommage que cela se produit au Théâtre de Jérusalem qui appartient à la municipalité de Jérusalem. »

Il a ajouté « que quarante pour cent des juifs sont ultra-orthodoxes à Jérusalem et entre 20 et 30 pour cent sont des sionistes religieux. Il y a quelqu’un qui essai de pirater les directions de la ville et dont le public n’en veux pas ».

Arié King a fait l’éloge du ministre de la Culture Miri Regev qui travaille sans cesser pour stopper le financement de spectacles de nu au Festival d’Israël. «S’il y a un rayon de lumière sur le sujet de la culture en Israël, il est bien celui de Miri Regev qui a dit haut et fort sans aucune honte, que nos principes et nos valeurs en tant que peuple est de comprendre que cette ville est sainte, et qu’il n’y a pas de place pour les contenus préjudiciables.

« Le public est très majoritairement religieux à Jérusalem et ne viendra pas à ce festival alors la question est pourquoi la municipalité de Jérusalem soutient et coopère avec les fondations et les individus qui participent à ce terrorisme spirituelle contre les habitants de Jérusalem et contre le peuple juif ? »

King espère que d’autres membres du conseil municipal se réveilleront et donneront un coup de main aux performances avec des contenus problématiques, comme il le dit. « » Le conseil municipal, et la majorité des membres du conseil, à l’exception de moi ont voté pour le transfert de fonds à ces organisations.

« C’ est très triste et j’espère qu’ils vont se joindre à la ministre Miri Regev pour ne pas inciter un malaise chez le public haredi et parmi les élus. »

Vous avez un peu de temps libre ? Nous avons besoin de bénévoles pour une seconde lecture de nos articles : sud.israel@yahoo.fr

LE CHANGE DU JOUR

2 Comments

2 Comments

  1. maryvonne ghys

    3 juin 2017 at 12 h 03 min

    c est en effet. une honte je ne suis pas haredi je suis chrétienne mais je trouve ça honteux il faut empêcher les gens d aller à ce <> mais sans violence et toute personne qui veulent convertir des juifs ou cherche à les pervertir n ont pas leur place en Israël quelque sois leur statues ou leur nationalité vous le peuple élu de hashem un peuple différent et vous devez le rester c est votre devoir devant DIEU . votre ministre Midi Regev à raison et si je peux aider faite le moi savoir par Alyaexpress c est volontier

    • maryvonne ghys

      3 juin 2017 at 12 h 10 min

      bizarre il y a des mots qui manque com empêcher d aller à ce spectacle ou vous êtes le peuple élu et midi au lieu de midi je rectifie donc

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :