Antisemitisme et Antisionisme

Un ministre des Emirats Arabes Unis accuse Al Jazeera de promouvoir l’antisémitisme !

C’est de loin l’histoire la plus drôle qui sort du Moyen-Orient ces derniers mois :

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Le ministre des Affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, Anwar Gargash, a accusé le réseau de radiodiffusion du Qatari, Al Jazeera, de promouvoir l’antisémitisme, de soutenir les groupes terroristes et d’inciter à la violence.

Gargash a fait les remarques dans une lettre écrite dimanche et rendue publique mercredi sur le site du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des EAU.

La lettre de quatre pages a été adressée au Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein, en tant que réfutation à la déclaration du Rapporteur spécial de l’ONU le 30 juin, selon laquelle les demandes récentes visant à fermer Al Jazeera ont violé les droits de la liberté d’expression.

Gargash a défendu la nécessité de fermer le réseau en expliquant que «la liberté d’expression ne peut pas être utilisée pour justifier et protéger la promotion des récits extrémistes».

La lettre du ministère des Affaires étrangères des EAU (site), dit :

J’ai noté avec désolation la conférence de presse de votre porte-parole le 30 juin et la déclaration du Rapporteur spécial sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression le 28 juin, concernant « la demande du Qatar de fermer le réseau Al Jazeera ».  J’aimerais profiter de cette occasion pour souligner les exemples d’aides éditoriales continues d’Al Jazeera pour les groupes terroristes, ainsi que les cas d’incitation à la violence, la promotion du sectarisme par les journalistes Al Jazeera et la promotion de l’antisémitisme dans ses programmes.

… Enfin, Al Jazeera a promu la violence antisémite dans sa programmation. Il a donné une émission de télévision (Charia et Vie) au chef spirituel des Frères musulmans, Yusuf AlQaradawi, et a diffusé ses sermons. Il a décrit l’Holocauste comme «punition divine» pendant laquelle «Hitler… a mis [les Juifs] à leur place» [8].

Soudain, un des principaux pays arabes du Golfe est un défenseur des Juifs !
Le nombre total de Juifs qui vivent aux EAU est à peu près égal à zéro…
Chaque année, il organise une foire au livre qui présente un antisémitisme explicite :

Les livres anti-sémitiques à vendre à la foire ont été classés aux côtés des livres traditionnels dans différentes catégories. Par exemple, les Protocoles des Aînés de Sion ont été répertoriés dans la catégorie «Science politique». Parmi les autres livres antisémites présentés à la foire étaient :

  • Blood for The Pie of Zion (The Jewish District)  de Najib Al Gailany. Ce roman relate l’histoire d’un prêtre chrétien de Damas qui a été enlevé par les Juifs pour utiliser son sang pour les rituels juifs. L’histoire détaille  comment les juifs ont dansé et célébré tandis que les rabbins drainent le sang du prêtre catholique âgé. Le livre a été répertorié dans la catégorie « Romans » et vendu pour 15 AED, soit environ 4 $.
  • Les Juifs et les mouvements secrets dans les Croisades par  Baha Al-Amir. Le livre, qui suggère que les juifs ont joué un rôle dans les Croisades, comprend une introduction dans laquelle l’auteur prétend que « Dieu tout-puissant déclare dans sa déclaration aux gens que toutes les guerres ont été commencées par les Juifs« . Le livre a été répertorié dans le Catégorie « Affaires internationales » et vendu pour 50 AED (environ 14 $).
  • Sacrifices humains et massacre talmudique par les juifs et les païens  par Fathi Muhammad Zughbi. Le livre était classé dans la catégorie « Foi » et vendu pour 83 AED (environ 23 $).
  • Mein Kampf par Adolf Hilter. Ce livre a été répertorié dans la catégorie « Connaissances générales » et vendu pour 20 AED (environ 5 $).

La foire a offert plusieurs subventions et distinctions dans divers domaines de la littérature. Dans le passé, il aurait  accordé une subvention à Gilad Atzmon pour traduire son livre antisémite « The Wandering Who », en arabe.

Les journaux des EAU ont comparé les actions israéliennes à l’Holocauste et ont accusé les fondateurs israéliens d’imiter Hitler.

Aussi récemment que cette année , les caricatures dans les médias des Émirats arabes unis représentent les Israéliens comme juifs stéréotypés avec un nez crochu.

Les Émirats arabes unis ne sont pas aussi antisémites que les autres pays arabes, mais ils n’ont jamais combattu l’antisémitisme dans leurs propres frontières. Mais tout à coup, il est préférable de prétendre qu’il faut aimer les Juifs quand cela est politiquement opportun.

Aux Nations Unies, une autre institution favorise l’antisémitisme sous prétexte d’être «pro-palestinienne».

Nous vivons vraiment des moments intéressants.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top