L'Actualité dans le Monde

Le Ministre égyptien de la Culture : « Il y a une relation entre le Jihad et le nazisme »

Le ministre égyptien de la Culture a comparé les idées du djihad, son attitude envers les infidèles et la règle exclusive d’Allah aux idées nazies. Le ministre égyptien de la Culture, Hilmi Al-Namnam, a publié un article dans le quotidien Al-Masri Al-Yawm dans lequel il a fait un lien entre le concept nazi et le concept islamique extrémiste.

Résultat de recherche d'images pour "Hilmi Al-Namnam"

‘Le ministre égyptien a publié ces remarques suite aux événements violents qui ont eu lieu à Charlottesville, en Virginie le samedi 12 août, lors duquel il a parlé  d’environ 20 jeunes qui auraient admiré les idées d’Hitler et la théorie de la suprématie blanche.

Le ministre a affirmé dans son article que le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui souffre de terrorisme et d’idées racistes, que ce soit des djihadistes accusant les autres d’hérésie. Les principes et les idées du nazisme et du racisme ethnique ou la suprématie de la race blanche sur les autres races, comme les idées de takfir [accusant l’autre de l’hérésie] et les hakamiyya [le principe selon lequel la loi d’Allah est unique]

Dans nos sociétés, formulées par notre génération, de telles idées abominables sont cachées profondément dans les textes des livres, jusqu’à une certaine mesure et où certaines personnes qui sont en détresse mentale et intellectuelle viennent étudier ces textes, les réinterprètent et les imposent à la société, ou plutôt les présentent comme une guérison de leur détresse, puis il y a du feu et du sang.

Parce que nous vivons dans un monde qui est devenu un petit village, il n’est plus possible qu’un mauvais esprit ne soit piégé que dans un pays ou une zone géographique particulière. Il n’y a plus de séparation entre l’est et l’ouest, ni le nord et le sud. Les Frères musulmans, leurs idées et les terroristes, tels que Da’esh et d’autres, traversent le monde et mènent des attaques à Paris, à Londres, au Luxembourg et à d’autres endroits, comme en Syrie, en Irak, en Libye et à Rafah, dans le Sinaï.

Les idées d’Hitler vont également d’un endroit à l’autre – quiconque suit son livre Mein Kampf le trouve publié dans de nombreux pays et dans de nombreuses langues … et nous voyons les résultats comme des actes de violence et des manifestations racistes.

Si les idées d’Hitler contiennent le racisme direct, les idées de takfir sont un autre type de racisme très odieux qui permet à certaines personnes d’agir comme si elles étaient propriétaires de la vérité et ont le droit d’expulser la foi de ceux qu’ils ne les aiment pas et dont le résultat de ce takfir est un meurtre et la destruction de ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, que ce soit un individu ou une communauté, et parfois une société ou un état dans son ensemble ‘.

1 Comment

1 Comment

  1. yacotito

    11 septembre 2017 at 21 09 00 09009

    Ii y a donc des gens sensés chez eux. C’est agréable de l’apprendre.
    Dommage que le peuple dans sa majorité ne partage pas cette tolerance, au point de se rejouir du malheur d’autrui.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top