Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
L'Actualité dans le Monde

Médias en Colombie : « Les israéliens ont entraîné le tourisme de la drogue et des prostituées dans ce village de pêcheurs « 

Un site de nouvelles colombien a rapporté cette semaine comment un groupe de jeunes touristes israéliens ont vandalisé un paisible village de pêcheurs dans le golfe de la mer des Caraïbes, et l’ont transformé en un centre pour la drogue et la prostitution.

« Ces israéliens ex-soldats ont détruit un village de pêcheurs par la drogue colombienne et le sexe », selon le titre.

Colombie promet une expérience

Aux yeux des touristes israéliens en Amérique latine, la Colombie est un pays qui promet des expériences sauvages.

Mais selon ce site, les habitants qui vivent dans cet endroit touristique tranquille sont aujourd’hui confrontés au « tourisme de la drogue et de la prostitution » par les Israéliens .

Selon le site « Las Orillas 2 », cette ambiance a commencé « lorsque d’anciens soldats israéliens ont décidé de construire une auberge de jeunesse » dans le village, dans la baie de la mer des Caraïbes.

Selon le rapport, un soldat démobilisé, qui a reconnu le potentiel de l’endroit, a invité ses collègues d’Israël, « au bout de trois ans dans l’armée », beaucoup l’ont rejoint pour le travail et pour passer du temps avec lui en Colombie. En 2015, il a construit une structure énorme qui est devenu un club de parties sauvages. Au lieu des piscines, un terrain de basket et une vue sur la baie.

La plupart des visiteurs et les employés de l’hôtel sont Israéliens et à son inauguration, selon le rapport , il y avait plus de 20 rabbins notamment d’Israël.

Le site « Colombie Riforts », plus précis, a ajouté : « Les clients paient 800 $ pour un forfait complet qui comprend la nourriture, l’alcool, les drogues et les prostituées ».

Après le succès de l’hôtel, les Israéliens ont construit plus de bâtiments, comme des bars et hôtels qui auraient été utilisés comme une activité illégale. Le rapport de « Las Orillas 2 » est cité comme disant que les citoyens colombiens ont prit part « à l’activité du réseau et des prostituées et aussi dans le trafic de drogue ».

Selon les rapports, les citoyens locaux, les jeunes touristes dont une grande partie sont Israéliens sont cités dans des incidents qui comprennent des arrestations et des armes à feu. Il a été demandé au personnel de l’hôtel des nouvelles, et le porte-parole de l’hôtel, pour ne pas mentionner son nom, qui a rejeté le rapport, a déclaré : «ce ne sont que des mensonges, ce ne sont que des mots, nous rejetons ces rapports. »

Le rapport indique que le village était autrefois une attraction touristique, et qu’aujourd’hui, il ne ressemble en rien à ce qu’il était dans les années 70 ou 80. Pourtant, les touristes israéliens décrivent cet endroit comme un paradis où l’on peut se détendre avant ou après une randonnée dans la Réserve, ou d’autres attractions de la Santa Marta, au milieu des forêts luxuriantes et des animaux.

35 % de réductions sur les produits de la Mer Morte pour les hommes

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :