Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Général

Les médias arabes révèlent le nom du pilote syrien qui a largué les bombes chimiques sur la population

C’est à Idlib que plus de  150 personnes dont de nombreux enfants ont été tuées après une attaque chimique au gaz sarin. Des recherches ont été effectuées pour retrouver l’identité des pilotes qui ont largué les bombes chimiques sur les civils.

Le nom de l’un d’eux a été révélé par les médias arabes, mentionnant que la source est syrienne :  « le colonel Mohamed Alhassoura », le premier accusé pour avoir mené ces raids par des gaz toxiques.

Les Syriens ne furent pas les seuls à la recherche du pilote, mais aussi les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France qui ont été appelés ce mercredi 5 Avril dans le cadre du projet de résolution présenté par la session d’urgence du Conseil de sécurité, et la formation d’une commission d’enquête permettant de rechercher les noms des pilotes dans un délai ne dépassant pas les 55 jours à compter de la date de la demande d’entrevue et en attendant l’approbation du Conseil.

Le pilote syrien Mohamed Alhassoura, qui a décollé de l’aéroport militaire ce mardi matin, sera poursuivi, en particulier, pour avoir tué des habitants et avoir effectué un raid similaire aux armes chimiques il y a 4 jours sur la campagne de Hama, plus précisément dans la ville d’Al-Lataminah.

Les recherches ont été basées sur les écoutes par les radars du régime Assad, et la diffusion via des appareils non câblés de type drone sur plusieurs personnes pendant cette attaque. De plus, la diffusion par la radio transmet cette information aux éléments de l’opposition armée dans diverses régions de la campagne d’Idlib.

https://www.facebook.com/viralthread/videos/723361507836535/

Le bombardement a provoqué des dizaines de cas d’asphyxie, la plupart des enfants, accompagnés de « symptômes de perte de connaissance, des vomissements et de la mousse sortant de la bouche ».

Les réseaux sociaux ont publié de nombreuses photos et vidéos prises sur place au moment des faits, montrant notamment le personnel médical  de la défense civile avec des masques rinçant à jets d’eau les victimes touchées par cette attaque chimique, ainsi que de jeunes enfants agonisant par asphyxie.

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :