L'Actualité en Israël

L’histoire de deux héros israéliens – Par Ruthie Blum

Il y a quinze jours, un soldat israélien en congé pour le week-end a agi avec fureur et courage, se précipitant pour sauver ses voisins, quand il a entendu crier. « Sgt O. », dont le nom complet ne peut être divulgué en raison de la nature délicate de l’unité d’élite des forces spéciales de l’IDF dans lequel il sert, a couru vers la maison de la famille Salomon. Quand il a vu par leur fenêtre, qu’ils se faisaient égorger, il saisit rapidement son arme et tira sur l’agresseur.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Au moment où l’attaque était terminée, Yossef Salomon, 70 ans, sa fille Chaya Salomon, 46 ans, et son fils Elad Salomon, 36 ans, étaient couchés dans des marres de sang sur le sol de la cuisine. Tova Salomon, 68 ans, ne va apprendre la mort de son mari et de deux de ses enfants seulement à son réveil de la chirurgie qu’elle a subie pour réparer les multiples blessures qu’elle a endurées lors de l’attaque au couteau.

Le terroriste qui a tué et mutilé les Salomons a été évacué vers un hôpital israélien, où il a été traité pour la blessure par balle du Sgt. O..

Sgt. O. est un héros israélien dont l’identité ne peut être publiée, mais dont la vie est intacte.

Puis il y a un autre héros israélien différent, celui qui a un nom familier dans le pays pour ses décennies de prouesses musicales et son activisme des droits des homosexuels dont la vie a basculé.

Amir Fryszer Guttman, 41 ans, est mort un samedi, après avoir sauvé sa nièce de neuf ans d’une noyade sur la côte d’Atlit. Fryszer Guttman a tenu l’enfant, la fille de son frère, au-dessus de la surface des vagues, se forçant à rester conscient en se balançant dans l’eau jusqu’à l’arrivée des secouristes. Quand on lui a dit que la petite fille était en sécurité, il s’est éloigné pour de bon. Il a été transporté à l’hôpital dans le coma et il est décédé le lendemain.

L’histoire de Fryszer Guttman a choqué la nation plus profondément que la crise internationale entourant le Mont du Temple à Jérusalem. Le chaos en cours, provoqué par une attaque terroriste arabe le 14 juillet dans laquelle deux policiers druzes israéliens ont été tués à l’extérieur de la mosquée Al-Aqsa a été comme un autre chapitre du conflit palestino-israélien.

À l’heure actuelle, l’héroïsme du Sgt. O. est quelque chose dont le public a prit comme acquis.
Mais la mort de Fryszer Guttman a causé plus de réactions, de sentiments.

2 Comments

2 Comments

  1. eliezer

    30 juillet 2017 at 12 12 05 07057

    recrification, et pas suivant ce que les hommes pensent

  2. eliezer

    30 juillet 2017 at 12 12 04 07047

    D. ieu récompensera chacun suivant ses mérites, et suivant ce que les hommes pensent

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top