Antisemitisme et Antisionisme

Pourquoi l’Express considère « le terrorisme » sur « Borough Market » à Londres mais pas sur « Sarona Market » à Tel Aviv ?

Beaucoup de médias français (et étrangers comme le New York Times) ont parlé de « terrorisme » lors des derniers attentats à Londres mais ont eu un autre langage quand il s’agissait de l’attaque similaire sur « Sarona Market » à Tel Aviv .

Selon L’express :
Titre : Ce que l’on sait de l’attentat de Londres à la camionnette et au couteau

 » Samedi soir, un nouvel attentat terroriste a frappé le coeur de la capitale britannique sur le London Bridge et à Borough Market. Il a fait sept morts dont un Français et 48 blessés. Le Royaume-Uni une nouvelle fois cible des terroristes. Un attentat a frappé samedi soir le centre de Londres. Il n’a pour l’heure pas été revendiqué. »

Une autre attaque semblable s’est déroulée à « Sarona Market » à Tel Aviv la même periode du Ramadan et voyez comme l’Express l’a médiatisé :

Le titre : Fusillade sur des terrasses à Tel-Aviv (lien)

« Deux Palestiniens ont ouvert le feu le 8 juin sur des clients attablés dans le quartier de Sarona à Tel-Aviv, proche du ministère de la Défense en Israël. Quatre personnes sont mortes, cinq blessées: c’est l’attentat le plus meurtrier depuis la vague de violences en octobre. Ses deux auteurs ont été arrêtés. Il s’agirait de cousins du secteur d’Hébron, en Cisjordanie occupée, selon la police israélienne. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu promet des mesures « offensives et défensives », la première étant un gel de permis d’entrée aux Palestiniens pour le ramadan. »

Il n y a aucune mention de terrorisme et de plus une justification de ses attaques dans les mots  » Cisjordanie occupée » .

Tel Aviv a subi un certain nombre d’ attaques terroristes depuis qu’une vague d’ assauts palestiniens a commencé en octobre dernier à Jérusalem et en Judée Samarie et s’est répandue dans les villes d’Israël.

Plus de deux douzaines d’Israéliens et deux visiteurs américains ont été tués dans ces attaques. La plupart ont été tués dans des coups de couteau, bien qu’il y ait eu plusieurs fusillades.
Ils sont des «hommes armés» et des «attaquants» pour l’Express qui ne les appelle pas terroristes et ne se réfère pas à Sarona comme une attaque terroriste, et pourtant  qui fait partie d’une vague d’attaques terroristes.

L’Express ne considère pas les agresseurs palestiniens dont les méthodes sont imitées par les terroristes pro-ISIS comme étant des terroristes.

Et il faudra un jour s’attendre de ses mêmes médias que les attaques terroristes dans le monde sont imputés au conflit israélo-palestinien….ce n’est qu’une question de mois…

Vous avez un peu de temps libre ? Nous avons besoin de bénévoles pour une seconde lecture de nos articles : sud.israel@yahoo.fr

LE CHANGE DU JOUR

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :