Bonnes Nouvelles

L’état du Golfe de Dubaï et le Royaume de l’Arabie Saoudite utilisent les services « OU » pour la certification de Kashrout

Au moment où les parlements européens sont occupés à interdire l’abattage kasher, il est étonnant de constater que cent quatre pays produisent actuellement des produits kasher, sous la supervision de l’Union orthodoxe (OU) selon Kosher Today .

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

L’empire de certification de l’OU est présent ces jours-ci dans l’état du Golfe de Dubaï et le Royaume de l’Arabie Saoudite (où Ivanka et Jared Kushner ont eu plusieurs déjeuners et dîners). The OK et Star-K sont des services tirés de l’OU à travers le monde, selon KT, y compris les états du Pacifique.

On estime que jusqu’à 1 500 superviseurs de kashrout supervisent la fabrication de produits kasher dans le monde, dont environ 1000 travaillent pour l’OU, selon le rabbin Moshe Elefant, COO de la division de la supervision d Kasherut OU.

Selon Kosher Today, le choix naturel pour les superviseurs de cette kashrout à travers le monde sont les émissaires Chabad.

L’émergence d’organismes de certification de Kashrout sur des marchés qui historiquement ont été hors limites pour les juifs, et plus encore pour les Israéliens, est l’un des signes évidents d’une nouvelle réalité politique et économique. Le fait est qu’un produit alimentaire souhaitant pénétrer dans le marché américain aurait une meilleure position d’ouverture avec un certificat Kashrout bien reconnu, ce qui confère une note de fiabilité concernant les ingrédients et le processus de production.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top