Faits divers

Les studios Marvel attaque un israélien pour la vente de kippas…

 

 

Ce vendeur de kippa en Israël n’aurait pas imaginé que ce petit bout de tissu aurait pu lui causer autant de problèmes !

La cause : Spider-Man et la contrefaçon, ce qui va entraîner pour ce commerçant de Jérusalem de gros soucis avec la justice pour avoir vendu des kippas à l’effigie de Spider-Man.

Ce fait divers a été principalement relayé par les médias israéliens. En effet, Avi Binyamin, propriétaire d’un magasin de kippas situé dans la rue de Jaffa, a reçu un courrier qui a eu un effet de boomrang. L’édition Marvel a décidé d’entamer contre lui une action judiciaire lui réclamant pas moins de 25.000 dollars.

Elle lui reproche d’avoir vendu des kippas à l’image de leur super-héros sans en avoir obtenu les droits. Ce sont donc les représentants du cabinet Ivtsan-Netzer-Wolecki & Co, travaillant pour Marvel en Israël, qui ont rendu une petite visite impromptue à la boutique en question, pour le prendre en flagrant délit de contrefaçon, devant son étalage.

Mais, Avi Binyamin aime beaucoup Spiderman, comme une « vingtaine de magasins dans la rue qui vendent la même chose », selon ses propos.

Du coup, les autres vendeurs de kippas de la rue Jaffa dénoncent l’action entamée par Marvel :

« C’est stupide. Peut-être qu’ils s’ennuient ou qu’ils détestent les Juifs », a déclaré un commerçant au Jerusalem Post. D’autres se demandent, s’il ne s’agit pas d’une vengeance personnelle à l’égard de leur collègue.

La réponse du cabinet Ivtsan-Netzer-Wolecki & Co :

« la contrefaçon, est de plus en plus pratiquée, et cela représente des pertes astronomiques pour Marvel qui cherche par tous les moyens à lutter contre « ce crime ».

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top