L'Actualité en Israël

L’ambassade de l’Autorité palestinienne du Royaume-Uni glorifie Barghouti alors que la Grande-Bretagne pleure la mort de Hannah Bladon

Alors que le Royaume-Uni pleure la mort d’une étudiante britannique, Hannah Bladon, par un terroriste palestinien à Jérusalem, la Mission palestinienne au Royaume-Uni a fait la promotion d’un événement dans une salle à Londres pour honorer un autre terroriste palestinien.

Marwan Barghouti, ancien chef du Tanzim de la faction terroriste du Fatah, a été condamné et emprisonné en Israël pour avoir orchestré trois attaques de tir dans lequel cinq personnes ont été assassinées.

L’ambassade d l’AP en Grande-Bretagne cautionne un événement qui honore ce terroriste en montrant un film sur lui ce dimanche, 23 Avril, 2017, à l’Hôtel Mayfair à Londres.

Selon l’invitation à l’événement, qui est affiché sur le site officiel de l’ambassade, l’événement est organisé par la branche britannique du Fatah de Mahmoud Abbas et l’Union générale des communautés palestiniennes en Europe.

L’ambassade est directement impliqué aussi bien, dans l’inscription pour l’événement qui se fait en envoyant un courriel à la conseillère politique de la mission de l’AP, Mme Meisoon Shorafa (meisoonshorafa@gmail.com).

Le film « Marwan », produit par l’agence de nouvelles indépendante de l’Autorité palestinienne Ma’an , est projeté à Londres pour marquer la Journée des prisonniers palestiniens dans la « solidarité » sur le site officiel de l’ambassade qui désigne : « 6.500 prisonniers politiques palestiniens » – à savoir, l’euphémisme palestinien pour les terroristes et les meurtriers emprisonnés.

De la même manière, Marwan Barghouti, qui est en prison pour être responsable de cinq meurtres, est appelé un « combattant de la résistance » et un « défenseur de la solution à deux Etats. »

Palestinian Media Watch a rapporté la tentative de l’Autorité palestinienne d’obliger la communauté internationale à « reconnaître la légitimité » des meurtres de Barghouti en faisant campagne pour lui et en lui décernant le Prix Nobel de la paix.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top