Antisemitisme et Antisionisme

L’air vicié irrespirable et anti-Israélien à l’ONU

Les fenêtres idéologiques de l’Organisation des Nations Unies sont au point mort depuis des années d’obscurantisme anti-sémite. La lumière et l’air ne peuvent pas entrer par ces fenêtres de l’ONU, bien que certains analystes parlent d’ «une bouffée d’air frais» suite à l’intervention de l’ambassadrice américaine, Nikki Haley.

L’ONU est dans l’obscurité profonde, malgré la redondance, l’accumulation de résolutions sombres contre Israël. L’air irrespirable se déplaçant entre les halls est totalement vicié, contre les Juifs. Le danger d’intoxication idéologique parmi ses membres, est plus évident et inquiétant.

Le gouvernement américain tente, de renouveler un air frais dans cet endroit contaminé et malsain qui se résume à des réunions anti-israéliennes, car l’ONU reste fermé à la vérité. La pollution de l’environnement de la planète est largement inférieur à la pollution politique qui soutient le corps vieux et décrépit des représentants de l’ONU.

Loin, très loin, de protéger les droits de l’homme, les Nations Unies ont la responsabilité de protéger les pays les moins protégés , les victimes de ces terribles dictatures mais dont l’ONU en fait des responsables ? Vont-ils défendre les Juifs après cela ? Quelque chose sent vraiment mauvais au sein de l’ONU.

La liste des pays responsables de la protection des droits de l’homme est déjà dressée, allant de la belle île de Cuba et sa « capitale » pauvre du Vénézuela, le Burundi, le Bangladesh, la Chine et l’Arabie saoudite, où les femmes ne peuvent même pas conduire une voiture et espérer les mêmes droits que l’homme, car ces gouvernements violent systématiquement leurs propres citoyens? L’air empoisonné par le soufre déjà détecté chez Chavez est de nouveau à la tribune de l’ONU, et tous ses organismes constitutifs.

Ce forum international des Nations Unies est contaminé par l’antisémitisme évident dans chaque réunion mensuelle sur les questions du Moyen-Orient, où Israël est systématiquement accusé et reconnu coupable. N’y a t-il pas de sérieux problèmes en Syrie, au Liban, en Iran et en Irak, pour ne citer que quelques-uns, au lieu de se concentrer exclusivement sur Israël? Quelque chose sent vraiment mauvais au sein de l’ONU.

L’air pollué à l’ONU, accumulé au cours de nombreuses années, a semé l’antisémite , des parois du moule malodorant, les plafonds et les planchers glissants. Un nettoyage en profondeur de l’air vicié que l’on respire à l’ONU est nécessaire, d’urgence. Des gaz mortels contre les Juifs, idéologiques contre Israël et son gouvernement rappellent les périodes les plus sombres de l’histoire de l’humanité. Cette atmosphère irrespirable contre Israël, s’étend fortement sur une majorité des dirigeants du monde, empoisonnés par la moisissure et la destruction de l’antisémitisme.

Les États-Unis ont déjà menacé, par son secrétaire d’État, Rex Tillerson, de se retirer du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Ledit organisme a besoin d’urgence d’entreprendre des «réformes significatives» dans les mots réels, de changer l’ordre du jour anti-israélien, qui est implicite dans chacune de ses résolutions. La menace pourrait signifier la fin d’un organisme, qui devrait servir de référence internationale pour la défense efficace des droits de l’homme mentionnée à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, l’ONU est un énorme bâtiment avec l’air vicié, ce qui laisse une trace de l’action létale irrespirable contre Israël. Les résolutions anti-israéliennes sont des diffamations de sang et le poison de la haine par les personnes et les institutions telles que l’ONU et ses agences. Certaines institutions saturées avec un poison mortel sont devenus insensibles ayant une «conscience endurcie» dans les nuits orageuses des temps sombres où nous vivons. Quelque chose sent vraiment mal à l’ONU.

Au début, quand l’homme a été créé, il a insufflé la vie. Un air frais qui a changé sa condition, à l’image du Créateur. Dans ce cas, et les lacunes de transition, l’ONU a besoin de l’air pur du ciel, qui respire la vie, son corps décrépit doit se transformer en une nouvelle entité. Un corps jeune et renouvelé, capable de protéger tous les peuples et nations de la haine destructrice et antisémite malodorante. Faire intervenir le ciel pour un vrai souffle de changement d’air frais à l’ONU et de ses agences s’il vous plaît laissez-nous savoir, s’il vous plaît!

Jose Ignacio Rodriguez

1 Comment

1 Comment

  1. Sandrine Aaron

    20 mars 2017 at 20 h 27 min

    c est l onu qu’il faut condamné et Israël est non coupable et cette petite nation est libre de récupérer ses terres

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :