Antisemitisme et Antisionisme

La ministre française de la Justice ne se prononcera pas sur le procès de Sarah Halimi pour ne pas interférer dans le procès de Kobili Traore

En citant le principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs, la ministre de la Justice de la France a déclaré qu’elle n’interviendrait pas dans le procès d’un tueur dont les Juifs français veulent qu’il soit accusé pour crime de haine et antisémitisme.

Résultat de recherche d'images pour "Nicole Belloubet halimi"

La ministre, Nicole Belloubet, a déclaré cela au début d’une réunion qu’elle a eu avec le président du CRIF, Francis Kalifat, et deux de ses députés. La réunion portait sur le meurtre du 4 avril de Sarah Halimi, médecin et enseignante. Un voisin, Kobili Traore, l’a frappé et l’a jeté par la fenêtre de son appartement du troisième étage à Paris.

Traore a prié Allah lors de l’attaque, qu’il a reconnu avoir perpétré mais maintenu comme le résultat d’une folie temporaire. Il n’a aucune trace de maladie mentale. La fille de Halimi a déclaré que Traore l’avait appelée, « sale juive » dans l’ascenseur du bâtiment de sa mère.

Kalifat et de nombreux autres dirigeants de la communauté juive de la France ont déclaré que le comportement de Traore suggère que le meurtre de Halimi était le résultat d’un crime antisémite et exigeait qu’il soit poursuivi en conséquence. Cependant, un acte d’accusation déposé contre lui ne mentionnait pas l’antisémitisme ou tout autre élément aggravant. Le CRIF l’a qualifié de dissimulation.

Belloubet a dit qu’elle s’empathie avec les proches de Halimi et suit le procès de près, mais qu’elle n’interviendrait pas, a déclaré mardi le communiqué CRIF.

Le 16 juillet, le président français Emmanuel Macron a fait référence à l’affaire Halimi, après avoir été invité publiquement à le faire lors d’un discours de Kalifat. Macron a déclaré que le pouvoir judiciaire devrait ‘clarifier la vérité’ dans le cas ‘malgré les démentis du meurtrier »

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top