Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Antisemitisme et Antisionisme

Les Juifs libéraux comparent l’intronisation de Trump à la Maison Blanche comme une malédiction et le Troisième Reich

Le « Rabbi » Marvin du mouvement des Juifs Libéraux a été invité hier au Centre Simon Wiesenthal pour donner sa bénédiction à la prochaine cérémonie présidentielle de Donald Trump qui se tiendra le 20 janvier. Il a décliné l’honneur, en disant que cela servira à donner une légitimité à une version du Troisième Reich au 21ème siècle.

Dans combien de pays en dehors d’Israël, un rabbin est-il invité à donner sa bénédiction à l’investiture d’un chef de file national, aucun si ce n’est les Etats-Unis ? Peut-être que si les juifs libéraux se posaient cette question, ils pourraient être plus en mesure de faire face à leur propre obscénité et leur gauchisme sans limite.

Mais cela ne se produira pas. Il y a une auto-justice élevée dans la communauté juive libérale qui transcende la réalité.

Après que le président Barack Obama et le secrétaire d’Etat Kerry ont jeté Israël aux loups à l’ONU le mois dernier, les Juifs libéraux ont réagi au vote avec le simple mot «déception» – comme étant «déçu» …

Leurs frères juifs ont été impitoyablement abandonnés sur la scène mondiale, et le seul mot des Juifs libéraux est «déception». Ils ne sont pas fous, en colère ou livide. Ils ont été poliment déçus. Leur indignation réelle est dirigée vers le président élu Trump, le « antisémite » avec une fille juive orthodoxe et trois petits-enfants juifs.

Aucun Juif ne devrait représenter Obama, même après son discours au Caire qui déformait des milliers d’années d’histoire juive ou ses affinités personnelles et politiques claires envers l’islam.

Bien sûr, aucun Juif libéral a présenté ses excuses pour avoir voté pour la première dame Hillary Clinton dans l’élection de 2000 au Sénat américain à New York après son accolade avec Souha Arafat, qui avait dit à un public international que les Israéliens ont donné de l’eau empoisonnée aux palestiniens pour tuer leurs enfants. Ni Clinton n’a jamais été tenu responsable de l’argent saoudien versé dans sa fondation.

Ironie du sort, ce sera l’administration Trump qui devra réparer les dégâts que l’administration Obama a fait à Israël à l’ONU et au sein de la communauté des nations. Pour cela, Trump aura besoin de la bénédiction de ceux qui ont plus d’amour pour leur propre terre, et leur Thora sans la changer, comme le font aujourd’hui tous les mois ces même femmes du Mur au Kottel qui font parties aussi de ces même Juifs Libéraux, et qui ne cachent pas leur idées pro-palestinienne.

Photo: Rabbi Marvin. Crédit: Maxine Dovere.

35 % de réductions sur les produits de la Mer Morte pour les hommes

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :