Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Judaïsme

Ces mariages Juifs à Ouman qui font polémique en Israel …

Il y a deux semaines et demie, vers huit heures du soir, une synagogue improvisée dans une salle à Ouman a été le théâtre d’un mariage illégale selon la loi israélienne mais pas selon la hassidout Breslev qui affirme que ce type de mariage empêche les jeunes de pécher leur permettant de vivre avec dignité loin de la drogue et du sexe.

Des dizaines de Breslev entassés dans l’entrée, enveloppée dans des manteaux de fourrure et des chandails pour se protéger du froid attendent les nouveaux mariés.

Puis arrive une Cadillac magnifique blanche qui émerge à l’entrée de la salle et attire les yeux des résidents locaux, dont certains se rassemblent autour par curiosité.

Limo

D’un côté , un hassid dans la vingtaine, vêtus de vêtements blancs et de l’autre, une jeune fille de 15 ans, vêtue comme une mariée. Les rabbins, les amis et la famille attendent avec impatience la cérémonie de mariage.

Rabbi Jacob Jan

Rabbi Jacob Jan, qui travaille à Ouman, a été appelé afin de marier le (très) jeune couple. En quelques minutes, les jeunes mariés quittent l’endroit, et repartent dans leur Cadillac qui disparaît à l’horizon.

Ce n’est pas un incident isolé, mais une partie d’un phénomène qui prend de l’ampleur au sein de la mouvance Breslev.

Selon Mako, à l’origine de cette information, et selon les estimations, il y a eu des dizaines de cas cette dernière année ou des mariages avec des mineures ont eu lieu à Ouman. Dans certains cas, les couples israéliens vivent dans la ville ukrainienne avec leurs parents, mais d’autres couples viennent directement d’Israël pour se marier  lors d’une cérémonie et au cours d’une visite à la tombe de Rabbi Nahman de Breslev.

étude Bowman, ceux qui sont filmés sans rapport avec le rapport

Ces mariages se font rapidement, sans laisser un temps de réflexion pour la mineure selon Mako. Des vidéos ont été récemment diffusées sur l’Internet, ce qui a entraîné la colère et menace de certains des ses hassidims Breslev qui ne veulent pas médiatiser ce genre de situation qui selon eux pourrait être mal interprété par les incultes.

Le mariage avec des mineures est un phénomène qui existe depuis de nombreuses années dans certaines parties du secteur ultra-orthodoxe et en particulier dans les communautés de convertis, et les communautés religieuses extrêmes qui ne reconnaissent pas les lois de l’Etat, comme les communautés ultra-orthodoxe, et les Breslev .

«Notre philosophie est qu’il est préférable que les enfants se marient très tôt, avant qu’ils ne soient exposés dans le sexe et la drogue. Le but est de les protéger contre les flammes dangereuses de ce monde…Des lois ? Nous faisons ce qui est mieux pour nos enfants, et non pas ce qui est le mieux pour le pays. Quand nous officions , ils sont déjà prêts à fonder une famille. Ceux qui pensent autrement? C’est leur problème. Pourquoi dois-je supprimer un amour et le désir d’un garçon de 15 ans, et le faire attendre trois ans pour se marier? « .

Les couples qui se marient à Ouman  retournent en Israël et ne déclarent pas leur mariage et vivent avec la famille, puis se tournent vers le tribunal rabbinique à 18 ans pour obtenir un permis de mariage. Dans certains cas, les deux conjoints sont mineurs, d’autres fois le marié est un adulte. Comme il y a quelques semaines , la mariée avait 15 ans et le mariée 20 ans …

Aujourd’hui, la ville ukrainienne qui était celle du pèlerinage pour des dizaines de milliers d’Israéliens, est devenu un lieu pour les mariages des jeunes adolescents dans le secteur haredi. Entre autres choses, la police a enquêté sur des rabbins Breslev à Yavniel sur des soupçons qu’ils ont marié des centaines d’enfants, dont certains avait seulement 12 ans, mais la police n’a jamais réussi à les poursuivre suite à un manque de preuves.

Dans la plupart des autres cas, les enquêteurs ont constaté qu’il est difficile de formuler des accusations contre les rabbins, car il y a un manque de coopération de la communauté, et les couple eux-mêmes. Pourtant, les hassidim préfèrent éviter l’attention, et donc voyagent en Ukraine afin de réduire le risque de se faire prendre.

Moïse (pas son vrai nom), un homme d’affaires israélien vivant alternativement à Ouman a reçu des menaces pour avoir condamné ces mariages  :

« Il y a des gars très violents, certains criminels qui ont organisé le crime et ont fui le pays après des ennuis», dit-il, «toute personne soupçonnée est un informateur, ou celui qui distribue de l’information à des journalistes ou des sites Web mettent leur vie en danger. Le mariage des mineurs dans cette affaire est très sensible ici.  Vous ne devez pas en parler. Il y a des gens qui ont été battus, poignardés et menacé de mort. Il y a de nombreux jeunes très confus qui se marient en raison des pressions de la famille, et par la contrainte ».

Selon l’amendement, ces mariages avec des mineurs peuvent entraîner jusqu’à deux ans d’emprisonnement.

IMPORTANT CETTE SEMAINE LIVRAISON DE BOUTARGUE :
  • A NATANYA : JEUDI 25 MAI
  • A JERUSALEM (POINT RELAIS) : MARDI 23 MAI

CLIQUEZ SUR LE LIEN : PROMOTION : VENTE DE BOUTARGUE AU PRIX DE 22 € (entre 200 et 250 gr) SUR ISRAËL CHRONO

Frais de livraison gratuit à partir de 2 kg pour Jérusalem, Netivot (et ses moshavim), Bat Yam, Ashdod, Ashkelon à un point relais : avant de passer la commande contacter nous sur l'émail suivant : sud.israel@yahoo.fr

 
 
1 Comment

1 Comment

  1. eliezer

    17 mars 2017 at 14 h 50 min

    la maladie mentale n’épargne pas non plus le monde religieux, vite le Messi pour nous guerrir de nos folies

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :