Général

Israël reste perplexe… : ‘Nous examinerons l’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas’.

En Israël, ils n’ont pas été surpris par la signature de l’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas, actuellement au Caire, et pourtant Jérusalem maintient le pessimisme. Selon certaines sources, suite à l’accord que « toute réconciliation entre l’Autorité palestinienne et le Hamas doit inclure le respect des accords internationaux, la reconnaissance d’Israël et le désarmement du Hamas, le doute reste fort présent pour un pays comme Israël qui connait le Hamas et son organisation terroriste.

La poursuite du creusement de tunnels, la production de missiles, les attaques terroristes contre Israël et contrairement aux conditions du Quartet et les efforts des États-Unis, le processus de renouvellement politique, tout cela semble flou pour Israel.

« Israël exige l’accomplissement de ces conditions, ainsi que la libération immédiate des soldats de Tsahal, Oron Shaul et Hadar Goldin et les citoyens Mengistu et Hisham A-Side détenus par le Hamas brutalement », a ajouté Israël. « Tant que le Hamas ne se désarme pas et continu de faire appel à la destruction d’Israël, Israël les considèrent comme responsable de toutes les activités terroristes originaires de Gaza. »

חגיגות בעזה בעקבות החתימה על הסכם הפיוס בין פת"ח לחמאס. צילום: רויטרס

« Israël insiste sur le fait que l’Autorité palestinienne ne permettra pas tout acte de terrorisme du Hamas ou de l’Autorité palestinienne en Judée Samarie et à Gaza si l’Autorité palestinienne accepte la responsabilité pour le territoire. Israël examinera les développements sur le terrain et agira en conséquence. »

La député Tzipi Livni, l’ancienne ministre des Affaires étrangères a répondu à l’accord de réconciliation palestinienne et a déclaré : « La participation égyptienne à Gaza et l’entrée de l’AP est une opportunité de changement, mais aussi longtemps que le Hamas reste une organisation terroriste dans cette réconciliation palestinienne, l’accord n’est pas clair, car le Hamas ne pourra devenir  légitime tant que le terrorisme existe . »

1 Comment

1 Comment

  1. Sylvie Benchimol Benouaich

    Sylvie Benchimol Benouaich

    13 octobre 2017 at 11 11 14 101410

    Tous des criminels

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top