Bonnes Nouvelles

Israël reste parmi les principaux acheteurs de bœuf uruguayen

Les exportations uruguayennes en Février ont totalisé 627 millions de $, ce qui implique une augmentation de 0,3% par rapport au même mois l’an dernier, selon un rapport publié par l’Institut pour la promotion de l’investissement et l’exportation en Uruguay.

Le bœuf étant le principal produit d’exportation au cours du mois, avec 125 millions de $, en hausse de 2% par rapport à Février de l’année dernière.

Parmi ces exportations, 37% du chiffre d’affaires vient de la Chine, tandis que « quelque chose de plus d’un cinquième » est destiné à l’Union européenne.

De même, Israël et les Etats-Unis restent parmi les principaux acheteurs de bœuf uruguayen et exportent pour 19 millions de dollars pour Israël et 17 millions aux États-Unis, les deux pays ont représenté 15 % des ventes de viande de ce mois, selon le rapport.

Cependant, les exportations de cellulose ont poursuivi la tendance à la baisse avec 8 % inférieurs à ceux enregistrés en Février 2016, qui étaient autour de 89 millions de dollars, ce qui est classé comme le deuxième produit exporté dans le mois.

Uruguay XXI explique que le retrait est dû à la fois selon l’effet du prix, montrant une tendance à la baisse mensuelle depuis la fin de 2015, avec une réduction du volume des exportations.

Le riz étant le produit avec le plus grand impact positif sur les exportations au cours du mois puisque ses exportations totales ont dépassé 80 millions, plus de 32 millions en 2016.

L’Iran et Cuba ont été les principales destinations de céréales avec 33 % et 15 % respectivement.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top