Antisemitisme et Antisionisme

Intolérance islamique : Il est interdit de souhaiter « Joyeux Noël » et « Joyeux Hanouka » aux chrétiens et Juifs !

L’intolérance islamique est connue et bien souvent oubliés par l’Europe qui prefere se concentrer à voter contre Israël à l’ONU ou ailleurs…

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Si un Juif peut souhaiter « Bonnes Fêtes » à des arabes ou des chrétiens et un chrétien peut faire de même envers des juifs ou des musulmans, pour les islamistes, il est interdit de souhaite « Joyeux Noël » ou « Joyeux Hanouka » à des croisés ou des juifs !

fetes

Cette nouvelle hadith vient du « religieux » saoudien Khaled Al-Felaij, mise en ligne le 13 novembre 2016:

« Ces fêtes qui sont célébrées par les infidèles juifs et chrétiens sont mensongères et vont à l’encontre de la charia d’Allah et de Ses décrets. Elles sont fondées sur le mensonge, l’hérésie et le polythéisme. […] Il est tragique de constater que de nos jours, de nombreux musulmans célèbrent ces fêtes. Ils participent à des festivités, des réceptions et des banquets avec une abondance de nourriture, glorifiant ainsi ces fêtes. Cela constitue sans aucun doute une grande hypocrisie et une déviation de la voie juste. Il est haram [interdit] pour les musulmans de célébrer cette fête, de saluer ceux qui la célèbrent, de participer à leurs célébrations, de leur faire des présents ou d’accepter des présents de leur part. Tout cela est haram. »

Résultat de recherche d'images pour "hanouka noel"

Par contre il n’est pas « haram » que les autres religions souhaitent « bonne fête » aux arabes et encore mieux qu’ils se convertissent…

3 Comments

3 Comments

  1. Anonyme

    27 décembre 2016 at 21 09 24 122412

    Omg le nombre de fautes d orthographe dans cet article !! Impossible à partager tellement ça brûle la rétine !!

  2. Zebulon

    26 décembre 2016 at 1 01 29 122912

    Mais quand vont-ils arrêter de nous imposer leur charia? Depuis la nuit des temps il y avait des sapins de Noël , et des crèches. Et voilà qu’ils se rebellent contre ces coutumes

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top