Conseils pour les Olim

La grève de la banque Mizrahi-Tefahot a pris fin à 6h30, ce mercredi

La grève qui a fermé la plupart des opérations dans la banque Mizrahi-Tafahot ces douze derniers jours a finalement pris fin à 6h30 ce matin, et ce mercredi après que la direction et les travailleurs ont signé une lettre de compréhension, selon Globes .

Les succursales de la banque seront entièrement ouvertes aujourd’hui.

Le comité des travailleurs de la banque a annoncé que le nouveau contrat d’employé serait rétroactif à partir de 2016 et se poursuivra jusqu’en 2021.

La grève a particulièrement affecté les nouveaux immigrants qui envisageaient d’achever l’achat de leurs nouvelles maisons en août avant l’année scolaire. Pour la banque, leur principale préoccupation était leur incapacité à gérer leurs succursales internationales, ce qui a eu une incidence préjudiciable sur leurs clients.

La banque Mizrahi-Tefahot est la quatrième plus grande banque en Israël et la plus grande banque hypothécaire du pays, détenant environ 37% des hypothèques du pays. Elle est également considérée comme l’une des banques les plus efficaces et les mieux gérées d’Israël.

La banque envisage d’acheter Bank Igud (Union Bank), une décision dont les autorités israéliennes ont déjà signé leur approbation.

Une fois que la banque Mizrahi-Tefahot achèvera l’achat de la banque Igud, elle peut être classée en troisième place en Israël.

La grève a commencé lorsque les travailleurs ont protesté car la banque n’avait pas signé de reconduction et mise à jour des contrats pour les travailleurs en 2016-2017, ce qui affecta 4300 employés . Ils souhaitaient également de nouveaux contrats, en particulier à la lumière de l’acquisition prochaine de la Banque Igud.

À mi-chemin de la grève et des négociations, les représentants des travailleurs ont simplement cessé de parler à la direction, alors que l’un des termes que la direction demandait, est de ne pas intervenir pendant la période contractuelle, mais cela a été complètement rejeté. On ignore encore si cette condition sera incluse dans le nouvel accord ou non.

La banque publie normalement ses résultats trimestriels, qui devraient être meilleures par rapport aux autres banques en Israël. Ils ont repoussé la publication de leur rapport jusqu’au 29 août afin qu’ils ne soient pas utilisés contre eux lors des négociations.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top