Armée de Tsahal

Le Grand Rabbin d’Israël, Rav Yitzhak Yossef : Les femmes ne doivent pas rejoindre l’armée ou le service national (Shérout Léoumi)

Le Grand Rabbin d’Israël, le Rishon Lezion, rav Yitzhak Yossef, s’est exprimé lors de son cours hebdomadaire ce samedi soir concernant le recrutement des femmes dans l’armée, et a appelé à empêcher les femmes à se joindre à l’armée et le service national (Shérout Léoumi).

« L’opinion de tous les grands des générations, y compris les Grands Rabbins d’Israël et dans le monde ont dit que les filles ne doivent pas se joindre à l’armée.  Non seulement à l’armée mais aussi pour le service national ».

Rabbi Yitzhak Yosef chef Shimon Peres critique le Centre médical Sheba à Tel Hashomer, Septembre

Selon le rav Yossef, le recrutement des femmes à l’armée va apporter des catastrophes :

« Ils disent qu’il y a des femmes pilotes et toutes sortes de choses… Donc s’il y a des femmes pilotes, sommes nous dans le chemin de la Torah ?  Ce n’est pas le chemin de la Torah.  Si nous voulons aller sur le chemin de la Torah dans l’ensemble, nous devons agir pour nous sauver de ces catastrophes à notre grande consternation, c’est écrit dans la Torah ».

Le nouveau rabbin militaire a aussi les mêmes conclusions que le Rishon Letsion, il  a fait de telles remarques contre les femmes puis s’est excusé.

Le mois dernier, suite à une décision de la Haute Cour, la nomination du rabbin  en chef militaire a été retardée quand le rabbin Eyal Karim a dit entre autres choses que les femmes dans les Forces de défense israéliennes « peuvent nuire à leur propre modestie en tant que recrues féminines ». Il a ajouté qu’aujourd’hui , il se rend compte qu’il y a des positions où la contribution de la soldate est importante pour la sécurité de l’Etat, et pas moins que celui des hommes.

« Je ne doute pas de la contribution importante des femmes qui servent dans l’armée israélienne. Cependant, un défi qui implique une combinaison de modestie pour les filles dans l’armée israélienne a été et reste un problème social complexe… Je me suis engagé au sein du rabbinat militaire à trouver des moyens halakhiques pour intégrer les femmes dans l’armée israélienne », écrit-il.

Suite à la publication dans Haaretz  « Tsahal a réexaminé l’intégration des femmes combattantes et plusieurs anciens militaires de haut rang sont aussi contre la décision de recruter les femmes à des postes de combattantes ou dans les tanks ».

Par exemple, le commandant de la 7e Brigade et ancien ministre de la Sécurité intérieure Avigdor Kahalani a déclaré que « le rôle de la femme est d’être une mère » et que les traumatismes de la guerre frappent ses capacités dans ce domaine.

Le major général Yiftah Ron Tal, président de la CEI, a appelée l’initiative d’intégrer les femmes dans les chars « un scandale qui aura une incidence sur la capacité de l’armée israélienne », ajoutant que ce type de décision vient des organisations de gauche.

De nombreux soldats combattants témoignent aussi que les entraînements intensifs aussi pour les femmes combattantes avec des poids très lourd sur des dizaines de kilomètres peuvent entraîner pour certaines des complications plus tard dans la procréation.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top