L'Actualité en Israël

Golan (vidéo) | Plusieurs vaches tuées par des obus de mortier suite à un exercice des forces de Tsahal

Lors d’un des exercices d’entraînement par Tsahal au nord du pays, des obus d’artillerie ont été tirés près du mont Shifon, en face de la frontière syrienne, où se trouvait un troupeau de vaches appartenant à un berger du village de Bukata (ville druze dans la partie nord de la partie Israélienne dans les hauteurs du Golan).

La semaine dernière, les FDI ont annoncé le plus grand exercice effectué ces 20 dernières années sur la frontière nord, et des dizaines de milliers de soldats avec des centaines d’armes différentes ont été utilisés dans divers exercices le long de la frontière nord, mais dans l’un des exercices, les obus d’artillerie ont frappé un troupeau de vaches et ont tué plusieurs d’entre elles.

Dans la vidéo prise par le berger dans la zone touchée près du Mont Shifon au centre des hauteurs du Golan, vous pouvez voir les carcasses immobiles de vaches à proximité d’un lac.

« Trop souvent, l’obus tombe dans la région », a déclaré Soah Salman, un berger druze des hauteurs du Golan. « Nous sommes sur ce territoire depuis plus de 40 ans ‘, a ajouté Salman. Nous ne pouvons garder le bétail loin du centre de ces zones de tir, et ils ne veulent pas nous donner d’autre endroit pour le bétail afin de leur faire boire de l’eau. ‘

Ajoutant :  » La zone de tir dans le Golan est trés fréquenté par le bétail, certains d’entre eux étaient là avant même que le Golan ait été conquis en 1967. En 2012, 24 vaches et taureaux ont été tués à la suite d’une attaque d’obus de mortier, presque au même endroit ».

Mais selon Israel, la version est différente, et selon le porte-parole des FDI , le berger était dans la zone de tir : «Pour chaque troupeau de bétail dans les Hauteurs du Golan , il est nécessaire d’avoir l’approbation et la coordination avec les FDI pour ne pas laisser les animaux dans les zones de tirs. La zone où se trouvait les vaches était effectivement dans une zone de tir active. Il convient de souligner que cet événement fait suite à une violation par la présence illégal d’une berger qui a agit contrairement aux instructions. La question a été transférée à la police israélienne et à la patrouille verte dans les hauteurs de Golan ‘.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top