Antisemitisme et Antisionisme

Pourquoi la France appose le symbole à nouveau aux Juifs?

La semaine dernière, pendant que les terroristes palestiniens et arabes mettaient le feu partout en Israël, la France a décidé de se joindre à la mêlée en commettant un acte d’incendie volontaire diplomatique contre l’Etat juif.
Dans un geste aussi odieux qu’hypocrite, le gouvernement du président français François Hollande (qui a décidé hier soir de ne pas renouveler son mandat) a choisi de devenir le premier pays de l’Union européenne à commencer à appliquer des lignes directrices qui singularisent les entreprises appartenant à des Juifs dans le Golan, la Judée et la Samarie , et en exigeant que leurs produits portent des étiquettes spéciales d’origine.
Les autorités françaises ont publié les lignes directrices dans le journal officiel du gouvernement, et ils exigent que les articles de société juives comme les « produits originaires des hauteurs du Golan (règlement israélien) », ou « produit originaire de Cisjordanie (règlement israélien) », une mention à ajouter pour « fournir au consommateur plus d’informations ».

Ce qui est, bien sûr, de la foutaise complète.

Pour les Israéliens, ainsi que de nombreux Juifs à travers le monde, la décision de l’étiquetage de la France ne peut pas être considérée indépendamment de l’histoire française. Le procès Dreyfus, à la fin du 19ème siècle, les lois anti-juives de Vichy 50 ans plus tard, la France a beaucoup à expier dans ses relations avec les Juifs.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Juifs français ont été interdits de servir dans l’armée ou de travailler comme médecins, avocats, journalistes, ou fonctionnaires de l’État. Les étudiants juifs ont été expulsés des écoles et interdits de commerce et d’industrie.

Le gouvernement français et la police ont participé à la rafle de 75 000 Juifs, presque tous ont été assassinés par les nazis.

Est-ce la France qui a étendu ces lois racistes aux pays d’Afrique du Nord comme le Maroc, l’Algérie et la Tunisie, sous son contrôle, a vraiment envie d’infliger des dommages aux Juifs vivant dans les zones qu’ils considèrent comme une partie de leur patrie ancestrale?

Est-ce la France qui a décidé d’appliquer en premier l’étiquetage des entreprises juives et a imposé, il y a quelques années aux Juifs de porter l’étoile jaune propose maintenant de marquer les marchandises juives ?

En tant qu’État souverain, la France a bien sûr le droit d’exprimer son opposition à la politique d’un autre État. Mais comme alliée d’Israël qui souhaite faire avancer, plutôt que d’entraver le processus de paix, et se dissocier des anciennes et actuelles atrocités, la France doit trouver d’autres moyens que l’étiquetage des produits israéliens…

Ces actions peuvent faire appel à un sens de l’auto-justice ou satisfaire certaines parties de l’opinion publique, mais il n’empêche que la France joue un rôle important dans la diplomatie israélo-palestinienne.

En fin de compte, c’est la France qui sera marquée négativement, pas Israël.

Israël est également un État souverain,  avec un passé particulièrement douloureux. Nous avons survécu à beaucoup d’autres boycotts, formels et implicites. Pourtant, nous avons le droit et le devoir de se défendre contre les pratiques injustes, même quand elles sont adoptées par « nos amis ».

Les israéliens ne devraient pas boycotter les produits français, mais nous devrions certainement réfléchir à deux fois avant de les acheter. Ou peut-être que nous devrions simplement les étiqueter avec un autocollant indiquant: « Fabriqué dans un pays qui boycotte les biens juifs »?

1 Comment

1 Comment

  1. zoro

    3 décembre 2016 at 19 07 28 122812

    .

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top