Bonnes Nouvelles

Une femme de 25 ans, subit une reconstruction de la langue à l’hôpital de Tibériade

« J’ai reçu ma vie comme un cadeau et maintenant ma vie est plus belle qu’elle ne l’était avant la maladie », a déclaré Bat-El Goldberg, une étudiante d’Afula qui a subi une longue et complexe opération chirurgicale pour éliminer la tumeur maligne de sa langue, suivie d’une restauration de la langue au Centre médical Baruch Padeh, Poriya, de Tibériade.

Il y a deux mois, Bat-El-Goldberg, âgé de 25 ans, était dans un précipice. Après un mois de maux de gorge inexpliqués, elle s’est rendue chez un dentiste qui a diagnostiqué une ulcère dans la langue et l’a renvoyée au Dr Imad Abu al-Na’aj, chef du Département de chirurgie bucale et maxillo-faciale au Centre médical Padeh-Poriya.

«Nous avons découvert un ulcère de 4 cm de largeur sur le côté droit de la langue, ce qui a soulevé un soupçon immédiat concernant une tumeur cancéreuse», a expliqué Dr. Abu al-Na’aj.

Dans une procédure rapide, une biopsie a été vérifiée et lorsque les résultats sont arrivés, il est apparu clairement qu’il s’agissait d’un carcinome, un type de cancer qui se développe à partir de cellules épithéliales (cellules dans la couche externe de la surface d’un corps).

Le Dr Abu al-Na’aj a dit : « Quand il s’agit d’une fille de 25 ans avec une tumeur maligne, nous prenons cela comme une opération spéciale. Tout le monde dans tous les départements sont concernés : le patient, la famille, le chirurgien plasticien, le Dr Abu Jabel, le Département de la chirurgie buccale et maxillo-faciale, les départements d’anesthésie, de soins intensifs, d’imagerie… »

« Nous sommes allés en chirurgie le matin et nous sommes repartis dans la soirée », a rappelé le Dr Amin Abu Jabel, expert en chirurgie plastique et chirurgie microvasculaire reconstructive.

Au cours de la chirurgie complexe et prolongée, l’équipe dirigée par le Dr Abu al-Najaj a effectué la coupe de la moitié de la langue et a éliminé tous les ganglions lymphatiques dans le cou (pour prévenir la dissipation lymphatique de la tumeur primaire dans les ganglions lymphatiques du cou ).

Dans le même temps, le docteur Abu Jabel a effectué une reconstruction de la langue. « Nous avons retiré des tissus de sa cuisse et l’avons déplacé avec les vaisseaux sanguins qui l’ont alimenté dans la zone qui a été coupée dans la langue, puis nous avons rétabli la langue et relié les vaisseaux sanguins au microscope », a expliqué le Dr Abu Jabel.

« Après quelques jours, j’ai commencé à me rétablir », a commenté Bat-El. « Aujourd’hui, deux semaines après la chirurgie, je me sens bien, je peux parler, je peux manger presque tout, j’ai un appétit ».

«Le personnel m’a entouré ici avec dévouement et professionnalisme, ce que je n’avais jamais rencontré auparavant», a-t-elle ajouté. « Dans les jours qui suivirent l’opération, les stagiaires sont arrivés chaque heure, jour et nuit, pour m’examiner … »

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top