Général

La famille dont les restes du soldat Oron Shaul sont à Gaza bloque les camions à Kerem Shalom

775268_C

Les proches de Oron Shaul tué à Gaza, lors de l’opération Tsouk Etan en 2014 et dont le corps est détenu par le Hamas, ont décidé d’intensifier leur actions contre l’accord avec la Turquie tant que leur fils n’est pas de retour en Israël.

Après avoir annoncé leur intention d’intensifier la lutte en raison de la signature de l’accord de réconciliation avec la Turquie, la famille du défunt Saul Oron est venue ce matin (dimanche) pour protester au point de passage de Kerem Shalom. La famille a bloqué l’entrée des camions qui arrivent à Gaza. Dans le même temps la poursuite d’ une tente de protestation érigée par la famille de Jérusalem est toujours d’actualité.

erez

«Ils donnent tellement, les camions entrent dans Gaza et ils ne ramènent pas mon fils», a déclaré la mère du soldat, Zehava.  » Nous ne laisserons pas faire, car ce qui se passe ici ne devrait pas se produire, en essayant d’arrêter ces camions avec notre corps, et afin qu’ils sachent ce qui se passe.  Le gouvernement israélien devrait comprendre ! Ils ont envoyé mon fils à la guerre et ils ont le devoir de le ramener. Ils n’ont pas assez fait pour ramener les garçons à la maison».

«Nous ne sommes pas contre l’accord avec la Turquie, mais cet accord devrait inclure nos enfants, tout cela est  gratifiant pour le Hamas et une perte pour Israël», dit le père, Herzl Saul. « Ils ont des camions qui arrivent tous les jours et nous ne recevons rien. Le premier ministre est resté silencieux depuis deux ans  avec d’innombrables promesses qu’il n’a jamais respectées».

Une autre personne est venue soutenir cette famille : Ilan Sagi, qui lui aussi a perdu son fils pendant cette opération en 2014. Il s’est allongé sur la route devant le camion.

Dans le même temps, la famille de Saül, devrait poursuivre sa lutte avec Abra Mengistu et Hicham El-Sayed.

La semaine dernière, le frère du défunt Saul Oron, Aviram, a envoyé une lettre ouverte au Premier ministre Benjamin Netanyahu qu’il a publié sur son compte Facebook, où il critique Netanyahu qui ne fait pas assez pour ramener le corps de son frère, de Gaza.

«Vous nous le devez, pas pour nous mais pour vous, nous avons envoyé la chose la plus précieuse que nous avons dans le monde et cela ne doit pas se répéter», a dit Aviram « Vous nous avez promis devant les médias afin que les citoyens d’Israël ne pensent pas du mal de vous, et vous n’avez jamais tenu votre promesse. Il n’est pas intéressant si vous promettez ou non, vous êtes obligé de retourner les restes de Oron et Hadar».

Ajoutant : « La seule chose qui vous intéresse dans ce contrat avec la Turquie est le gaz pour plus de shekels à l’Etat. Vous agissez sur notre dos, le dos d’Oron et d’Hadar ».

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top