Armée de Tsahal

Face à la menace des tirs de missiles du Hezbollah, l’armée israélienne doublera les « Domes de fer » sur ses nouveaux navires

Un officier supérieur a affirmé que suite à la menace des tirs de missiles Grad et des missiles à longue portée détenus par l’organisation terroriste du Hezbollah au Liban, Tsahal a décidé de renforcer la sécurité en ajoutant un second Dome de Fer sur les quatre nouveaux navires pesant 1.800 tonnes chacun qui ont été acheté à « ThyssenKrupp » en Allemagne. Cette sécurité va permettre de protéger les plate-formes de gaz israéliennes.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Selon l’officier, chaque navire sera composé de deux lance-roquettes Dome de fer, au lieu d’un comme prévu initialement. De plus, chaque navire de guerre sera équipé du système anti missile « Barak 8 » contre les missiles de croisière et les menaces plus sophistiquées. De plus, le radar ELM-2248 développé par Elta Systems va renforcer cette défense.

A cet effet, selon le rapport, les travaux de la Marine qui vont durer plus d’un an changeront la conception du navire pour laisser plus de place au radar, dans le cadre de sa coordination avec Elta et Rafael.

Par conséquent, la livraison des navires devrait être légèrement retardée. Le premier navire devrait arriver à la fin de l’année 2019 ou au début de l’année 2020, et le reste devrait arriver plus tard à des intervalles de six mois.

En même temps, la Marine, avec l’ industrie militaire qui installe les radars, interviendront presque immédiatement lorsque les navires seront arrivés. Selon l’officier cité sur le site de la défense de Tsahal, l’installation devrait prendre environ six mois et l’ intégration prendra environ huit mois à un an, avant que le navire soit en activité. Tous les systèmes de sécurité sont fabriqués en Israël et il y aura une période d’installation et d’ intégration « a t-il dit.

Selon le rapport, l’armée israélienne utilisera le navire INS Lahav de la série précédente  » Sa’ar 5 », une sorte de terrain d’essai pour les changements prévus dans la conception des navires.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top