Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Antisemitisme et Antisionisme

En Europe, on étiquette Israël par antisémitisme et en Israël, on étiquette pour la santé de nos enfants !

Le ministère de la Santé va bientôt commencer à appliquer l’étiquetage des produits où il y a une grande quantité de sucre, de gras et de sel.

Le ministre de la Santé : « Je crois que cette décision va donner la possibilité de créer un véritable changement dans les habitudes alimentaires des citoyens d’Israël. »

Le Directeur général du ministère de la Santé : « Si aujourd’hui nous ne changeons pas le régime alimentaire, l’épidémie d’obésité chez les enfants et les adultes continuera de se propager. »

Aujourd’hui (mardi) le ministère de la Santé a révélé que l’étiquetage des produits alimentaires allait bientôt entrer en vigueur.

"Au cours de croire." Litzmann

Le ministre de la Santé, le rabbin Yaakov Litzman, a présenté des illustrations sur divers plats concernant les « idées et objectifs 2017 » du ministère de la Santé :

Les aliments avec un autocollant rouge seront marqués par les mots suivants  :

  • « שומן בכמות גבוהה » qui veut dire « grande quantité de matières grasses »
  • « מלח בכמות גבוהה »qui veut dire « quantité élevée de sel »
  • « סוכר ברמה גבוה » qui veut dire « haut niveau de sucre »

En revanche, les produits sains auront un autocollant vert.

Le ministre Litzmann a ajouté qu’il « estime que le processus, qui vient après de nombreuses réunions avec les grandes entreprises alimentaires, va créer un véritable changement dans les habitudes alimentaires des citoyens d’Israël mais aussi dans la prévention de la maladie, aussi importante que la médecine elle-même ».

Le ministère de la Santé et son Directeur général Moshe Bar Siman Tov a ajouté que ce « défi alimentaire sain est un défi national. Si nous ne changeons pas notre régime aujourd’hui, l’épidémie d’obésité chez les enfants et les adultes continuera de se propager. Le public préfère des aliments sains. Nous nous attendons à ce que les fabricants modifient la composition de la nourriture ».

Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation spectaculaire de l’incidence du diabète en Israël, en particulier parmi les pauvres. D’après les données recueillies par le ministère de la Santé, les effets économiques sur le pays se montent à 6 milliards de dépenses pour les traitements de l’obésité et 9 milliards sur les maladies chroniques.

En outre, le comité a recommandé que les produits sains soient distribués à la Knesset (comme le pain) d’après la liste des produits réglementés. Il a également favorisé une consommation saine dans les ministères, l’armée, la police et l’administration pénitentiaire. En dehors de ces institutions, des cours d’éducation nutritionnelle seront dispensés une fois par semaine par des nutritionnistes.

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :