Découverte médicale

Etudes israéliennes : Le cancer des enfants est lié avec la fécondation in vitro

Selon la Société américaine du cancer, les cancers pédiatriques les plus courants et les tumeurs ou néoplasmes, sont la leucémie, le cerveau et les tumeurs de la moelle épinière, les neuroblastomes, les tumeurs de Wilms, et le lymphome, y compris les hodgkinien et non hodgkinien.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

L’étude BGU, publiée dans le numéro de Mars du American Journal of Obstetrics & Gynecology , était une analyse basée sur la population des bébés nés entre 1991 et 2013 à University Medical Center Soroka à Beersheba, en Israël, avec un suivi pendant 18 ans.

« En Israël, toutes les interventions de fertilité, qui comprennent la fécondation in vitro (FIV) et l’ induction de l’ ovulation (OI), sont entièrement couverts par une assurance» , explique le professeur Eyal Sheiner, vice – doyen de la BGU Faculté des sciences de la santé (Fohs).

Parmi les nouveau-nés 242,187 cas étudiés, 237863 (98,3 pour cent) ont été conçus spontanément; 2603 (1,1 pour cent) ont été conçus après la fécondation in vitro, et 1721 (0,7 pour cent) ont été conçus après des traitements d’induction de l’ovulation.

Au cours de la période de suivi d’environ 10,6 ans, 1.498 néoplasmes (0,6 pour cent) ont été diagnostiqués. Le taux d’incidence des néoplasmes était le plus élevé chez les enfants après la fécondation in vitro et un peu plus faible pour les naissances OI par rapport à celui des enfants conçus naturellement.

« La recherche conclut que l’association entre la FIV et le total des néoplasmes pédiatriques et les tumeurs malignes est importante », a déclaré Sheiner. « Avec un nombre croissant de descendants conçus après des traitements de fertilité, il est important de suivre leur état de santé. »

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top