Desinformation

« Envoyé Spécial » ne vous dira jamais que le Liban a presque fini de construire un mur, avec 4 tours de guet, enfermant 100 000 Palestiniens !

Ce 25 mai 2017, la chaîne francaise « France 2 » a parlé de la paix en Israel sur l’émission « Envoyé Spécial » suite à la venue de Donald Trump en Israel en invitant l’un des journalistes les plus anti-israélien : Amos Gitai.

Recevez tous les matins dans un seul courriel nos dernières infos !

Le reportage du début à la fin a censuré les attaques terroristes contre les israéliens en mettant l’accent sur la « misère palestinienne » à cause de la « colonisation » israélienne. Ce manque d’objectivité journalistique n’est pas une surprise pour la communauté juive.

Le site Alyaexpress-News.com a pour objectif de montrer que ces médias avec des moyens importants détournent complètement la réalité de ce conflit et augmentent par cela l’antisémitisme en France, car la communauté Juive est liée indirectement à Israel ( attentat de Mohamed Merah à l’école juive de Toulouse) .

Ce nouvel article ne sera jamais médiatisé sur les chaines françaises, alors nous vous en font part afin de le partager sur les sites web de ces chaines pour qu’enfin cesse la désinformation.

 Les groupes de «droits de l’homme» et les groupes «pro-palestiniens» aiment dire qu’Israël emprisonne les Palestiniens à Gaza aussi bien qu’en Judée Samarie dans une «prison en plein air»?

Vous savez comment les médias couvriront de manière exhaustive toutes les mesures défensives prises par Israël pour se protéger contre les terroristes qui vivent parmi les Palestiniens comme une «punition collective»?

Vous savez comment la clôture de sécurité d’Israël qui a sauvé des centaines ou des milliers de vies est systématiquement dénoncée car cela nuit à certains Arabes?

Vous savez comment les dirigeants palestiniens enverront des plaintes officielles à l’ONU pour tout ce qu’Israël fait, ou prétendument, qui a le moindre impact sur le plus petit nombre d’Arabes palestiniens?

Enfin, une dernière question: Combien de fois avez – vous lu ou entendu parler d’ une prison en plein air, avec des tours de guet, étant construit autour d’ un camp de l’ UNRWA palestinien au Liban qui abrite quelque 120 000 personnes?

De Daily Star Lebanon:

La construction d’une barrière de mur en béton controversée autour du camp de réfugiés palestiniens d’Ain al-Hilweh a repris après un bref arrêt.

Les dernières semaines ont connu une poussée de la construction du mur en béton selon une source de sécurité à The Daily Star.

Le mur est maintenant « complété à 80% ». Les responsables palestiniens et les membres du comité populaire du camp du sud du Liban ont conclu des accords provisoires suite à des discussions avec l’armée.

Cependant, les réfugiés palestiniens sont confrontés à divers problèmes liés à la construction du mur. La maison d’Omm Issam a perdu plusieurs de ses pièces en raison de sa proximité avec le mur.

Une source a déclaré à The Daily Star que le mur traverserait des centaines de maisons.

Abu Yassin, dit avec ironie que le mur est maintenant son voisin.

En novembre 2016, il a été annoncé qu’un accord avait été conclu entre l’armée libanaise et les factions palestiniennes pour construire un mur et ériger des tours de guet autour d’Ain al-Hilweh et que le processus était bien engagé.

Le déménagement consistait à maintenir la sécurité dans le camp, ce qui a été secoué par des affrontements, plus récemment en avril. Les six derniers jours d’affrontements continus ont laissé au moins 10 morts et plus de 50 blessés.

Malgré un accord initial entre l’armée libanaise et les factions palestiniennes, l’opposition au mur a été montée pendant le processus de construction, obligeant l’armée à arrêter temporairement la construction.

« Les factions palestiniennes l’acceptent implicitement [malgré une objection vocale plus tard] », a déclaré une source au Daily Star en février. Il a été annoncé qu’un accord avait été conclu entre l’armée libanaise et les factions palestiniennes pour construire un mur et ériger des tours de guet autour d’Ain al-Hilweh et que le processus était en cours.

Le déménagement consistait à maintenir la sécurité dans le camp, ce qui a été secoué par des affrontements, plus récemment en avril. Les six derniers jours d’affrontements continus ont laissé au moins 10 morts et plus de 50 blessés. Malgré un accord initial entre l’armée libanaise et les factions palestiniennes, l’opposition au mur a été montée pendant le processus de construction, obligeant l’armée à arrêter temporairement la construction.

L’hypocrisie est magnifique . Les « leaders » palestiniens ont accepté de construire cette prison, et les seuls qui s’y opposent sont les personnes réellement affectées, qui n’ont aucune voix. ( Les groupes de terroristes comme le Hamas et le PFLP sont les seuls groupes organisés qui se sont opposés au mur. Le Hezbollah l’appuie complètement comme une décision du gouvernement libanais visant à «empêcher les terroristes de s’infiltrer dans le pays.»

Mahmoud Abbas a visité le Liban en février et n’a pas dit un mot contre ce mur.

Certes, Ain el Hilweh est un désordre violent et un groupe terroriste associé à Al-Qaïda, Bilal al Badr, s’est infiltré dans le camp et se heurte régulièrement avec les forces palestiniennes (Fatah, PFLP, DFLP) et l’armée libanaise . Des dizaines de milliers de réfugiés syriens d’origine palestinienne ont entassé le camp déjà bondé parce qu’ils ne peuvent être traités comme des réfugiés normaux grâce à l’existence de l’UNRWA.

Le Liban ne permet pas aux Palestiniens de devenir citoyens même après 70 ans d’existence dans ces conditions misérables et ont spécifiquement des lois anti-palestiniennes sur les livres.

Mais le silence des ONG, des Nations Unies, des dirigeants palestiniens et des médias mondiaux sur ce que l’on appelle littéralement une prison, avec des murs concrets et des tours de guet, construits par le gouvernement libanais, montre à quel point l’hypocrisie du monde entier est étonnamment hypocrite.

Personne ne se préoccupe des Palestiniens, à moins que les Juifs ne soient blâmés. C’est cela la raison de cette désinformation.

CAMPAGNE POUR SAUVER LE SITE

La nouvelle législation européenne ne nous permet plus aujourd'hui de financer correctement le site. Sans votre aide, le site fermera prochainement. Une participation de 5 €/mois serait la bienvenue !Malgré tous nos efforts, c'est la dernière solution pour vous donner une information quotidienne.

VIA PAYPAL (Sécurisé): ICI
VIA CB (Sécurisé) : ICI 
Click to comment

Laisser un commentaire

To Top