L'Actualité dans le Monde

Enfant du Liban « J’ai 10 ans, tu veux que je te montre ce que je peux faire avec ma baïonnette? « 

enfant liban

Le conflit Bab el-Tabbaneh–Baal Mohsen est l’un des aspects récurrents des conflits entre les résidents musulmans sunnites du Bab-al-Tibbaneh et les résidents musulmans alaouites du Baal Mohsen de la banlieue de Tripoli au Liban. Ces deux communautés se livrent une rivalité depuis la guerre du Liban (1975-1990) avec la présence de violence. Ils sont séparés géographiquement par la rue de Damas1.
Durant la guerre civile, les affrontements entre les deux quartiers eurent principalement lieu en 1985 et 1986.

Sur la vidéo ci dessous, on peut remarquer un enfant de 10 ans manier l’arme aussi bien que des adultes. Un côté guerrier ancré depuis leur plus jeune âge. Barak avait appelé Israël « la villa au milieu de la jungle », c’est ce que nous constatons depuis les différentes crises inter-communautaires des pays arabes.

Ces enfants viennent d’un quartier qui s’appelle Tebane à Tripoli au Liban. Voici la traduction du dialogue entre l’enfant et le journaliste :

Garçon: Il n’y a pas d’école demain

Journaliste: Oui, il y a école

G: Demande leur si il y a l’école demain?

J: tu aimes aller à l’école?

G: Qui moi? oui bien sur!

J: Tu aimes beaucoup les armes?

G: Beaucoup. N’importe quel champs de bataille

J: Depuis 2008.

Garçon 2: Depuis 2008. Depuis qu’on a compris ce qui se passe. Depuis qu’on a compris à quoi servent les armes

J: Vous n’avez pas peur?

G: Non

J: Pourquoi n’avez vous pas peur? Quelqu’un pourrais vous voir avec une arme et vous tirer dessus.

G: Au moins, je défendrais mon quartier et je mourrais en martyr en défendant ma famille et les gens de mon quartier.

J: Mais tu es si jeune, comment peux tu porter l’arme et tirer sur quelqu’un?

G: Je n’ai pas de problème pour tirer avec. Je suis né dans ce quartier et j’ai l’habitude. Je peux porter l’arme et tirer plein de fois avec. Même les nouveaux qui arrivent à Tebane ne peuvent pas magner l’arme comme moi.

J: Quel genre d’arme utilises-tu?

G: AK-47, AKMS, SKS, M16, M4… Je sais utiliser plusieurs type d’armes. Je sais utiliser le G3, FAL, Seminov… Je participe à toute les batailles.

J: Que veux tu dire? Tu blagues?

G: Non? Si on ne se bat pas, qui nous défendra? Le gens ne doivent pas s’enfuir. Il doivent faire partir leurs femmes et leurs enfants et rester pour se battre. Qu’est-ce qu’il peux t’arriver de pire? Tu défends ton quartier.

J: Mais tu es encore un enfant. Les adultes défendent ce quartier. Pourquoi veux-tu le défendre?

G: Parce que quelques fois les adultes s’enfuient. Ils ont peur qu’on leur tire dessus!

J: Les adultes s’enfuient?

G: Oui. Quoi qu’il arrive je ne quitterais pas Tebane.

J: Et si tu te fais tuer?

G: Pas de problème je mourrai en martyr, défendant mon quartier.

J: Hussein, tu as quelle âge?

G2: J’ai 15 ans

J: Tu à une arme à 15 ans?

G2: C’est comme ça à Tebane. Ce n’est pas juste moi, mon cousin plus jeune que moi aussi. Il s’est fait arrêter en Syrie et on ne doit pas prendre les armes et se battre contre eux?

J: T’as pas peur d’être tué?

G2: Tout le monde meurt quand son heure a sonné.Personne ne veux mourir mais je serais heureux de mourir pour Tebane.

G: Ils sont venus abattre les gens ici. Ils ont tué des gens de ma famille et emprisonné mon père pour 5 ans en Syrie. Ils ont tué mon oncle et aussi le martyre Abu Arabi, Rafiq Al-Harir et le General Wisam Hassan

J: Tu ne devrais pas être a l’école?

G: Bien sûr

J: Comment tu combines l’école et toutes ces armes?

G: Quand on est attaqué je choisi les armes. Y’a pas école elle sont fermées de toute façon. J’ai dix ans je suis en 4eme. Je porte une arme pour défendre mon quartier.

J: Pourquoi t’utilise cette baïonnette?

G: Si je tue quelqu’un et il ne meurt pas j’utilise ça pour le frapper sur la tête et le poignarder dans l’estomac. Tu veux que je te montre?

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top