L'Actualité France/ Europe

DSK réclame un million de dollars à Nafissatou Diallo

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

 

Le jeu de Nafitassou Diallo, est dans sa partie finale, et il semble que les dès sont jetés. De nombreuses preuves accablent la « femme de chambre », qui s’était faite passée devant la cause féminine (très engagée contre DSK) comme une victime de « l’imposant homme juif d’affaire » pour abus sexuel et tentative de viol.

Cette fois ci, c’est l’ancien Dominique Strauss-Kahn que l’on retrouve sur le scène médiatique, et qui ne se cache pas de son attirance pour les femmes mais qui a toujours affirmé qu’il ne forçait jamais ses femmes d’un soir dans un quelconque rapport sexuel. Comme ce fut le cas pour Diallo.

[intlink id= »430″ type= »page »]INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER [/intlink]

DSK a perdu beaucoup dans cette affaire montée de toute pièce, pour faire tomber à la fois l’homme le plus puissant de la planète mais aussi le futur président de la république française.

Il a décidé de  porter plainte contre la femme de chambre guinéenne Nafissatou Diallo. L’ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI) réclame un million de dollars pour « fausses accusations, diffamation et procédure abusive ».

C’est lundi au sein du tribunal du Bronx qu’il l’accuse d’avoir « en toute connaissance de cause et intentionnellement fait de fausses déclarations aux forces de l’ordre » et d’avoir ainsi porté atteinte à sa réputation dans le monde, lui faisant perdre « d’autres opportunités professionnelles ».

« Avec l’aide du personnel du Sofitel », une heure après cette relation sexuelle, Nafissatou Diallo a faussement déclaré à la police que M. Strauss-Kahn l’avait agressée sexuellement « alors qu’elle savait que c’était faux », précise également la plainte.

Pour rappel la « femme  de ménage » avait porter plainte au civil le 8 août. Sa plainte au pénal avait en revanche été abandonnée en août.

1 Comment

1 Comment

  1. Joseph

    16 mai 2012 at 17 05 10 05105

    « L’homme le plus puissant de la planète ». On ne vivait pas sur la même à ce moment là apparemment… DSK est dangereux, malheureusement son orgueil le pousse à faire ce qu’il ne devait pas faire : attaquer Diallo, car cela le discrédite totalement et confirme qu’il est bien le criminel dépeint par la « femme de chambre » comme vous l’écrivez. Sa vexation le perdra, il s’est fait prendre à son propre jeu et aurait du en rester là. Mais non, l’argent lui fait de l’oeil. Et maintenant, le Carlton ! Pauvre petit DSK, ce n’est qu’une victime de plus voilà tout n’est-ce pas ?

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top