L'Actualité dans le Monde

Daesh confirme la mort de leur chef Abou Bakr al-Baghdadi et annonce le nouveau…

Selon les médias irakiens, Daesh a confirmé la mort de son chef Baghdadi et a annoncé que le nom de son successeur sera publié bientôt.

Pour rappel, ce 16 juin 2017, le ministère de la Défense russe annonce qu’il aurait été tué dans une frappe aérienne menée le 28 mai. Dans les jours qui suivent, le gouvernement russe ne peut confirmer cette information qui est prise avec prudence par la coalition menée par les États-Unis comme par les observateurs. Le 22 juin, le ministère russe des Affaires étrangères maintient qu’il est très probable qu’il ait été tué.

Abou Bakr al-Baghdadi en 2004, photographié par les Américains lors de sa détention à camp Bucca.

Ce terroriste irakien, est né à Falloujah en Irak le 28 juillet 1971.

Membre d’Al-Qaïda en Irak après le début de la guerre d’Irak, il succède en 2010 à Abou Omar al-Baghdadi à la tête de l’État islamique d’Irak, un groupe armé salafiste djihadiste et terroriste. Après avoir rompu avec al-Qaïda, il est proclamé « calife » par l’État islamique, sous le nom d’Ibrahim, le 29 juin 2014, premier jour du mois de ramadan. Il affirme alors ainsi devenir le commandeur des musulmans, mais n’est cependant pas reconnu légitime comme tel par les principales autorités musulmanes, ni même par l’ensemble des groupes salafistes djihadistes.

À partir de 2014, lors de la seconde guerre civile irakienne et de la guerre civile syrienne, il forme un proto-État en Irak et en Syrie et reçoit l’allégeance de plusieurs groupes djihadistes à travers le monde. Son organisation se signale alors par ses attaques terroristes dans de nombreux pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord et se rend responsable de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide dans les nombreux conflits armés dans lesquels elle se retrouve impliquée.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top