Bonnes Nouvelles

Cuisiner et laver votre linge en même temps : le nouveau concept d’un étudiant israélien !

Résultat de recherche d'images pour "ces sacs « sous vide », un procédé de cuisson"

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Vous devez surement connaitre en France ces sacs « sous vide », un procédé de cuisson dans lequel les aliments sont placés dans un sachet plastique scellé, puis plongés dans un bain d’eau ou dans un environnement de vapeur d’eau à température contrôlée.

Mais il y a plus fou et plus insolite de la part d’un jeune israélien, Iftach Gazit, étudiant à l’Académie Bezalel des arts et du design, qui a conçu, dans le cadre de ses cours de design industriel, des sacs alimentaires qui peuvent être ajoutés au cycle de lavage pour préparer le dîner en attendant que vos vêtements se lavent.

Iftach Gazit a obtenu l’attention de plusieurs médias d’art, suite à ce procédé sous-vide qui exige un temps plus long que la normale des temps de cuisson (de 1 à 7 heures, dans certains cas jusqu’à 48 heures) à une température régulée avec précision qui est beaucoup plus faible que normalement utilisé pour la cuisson – généralement à 131 à 140 ° F pour la viande et moins pour les légumes.

« Au lieu de suivre une recette sous-vide et la cuisson d’un morceau de viande à 136 ° F pendant deux heures et demi, votre machine à laver sur la position « fibres synthétiques » et pour un long programme de durée pourra le faire », a dit Zeen Gazit. « Pour une cuisson des légumes ? Réglez votre machine sur « coton » pour un programme de courte durée ».

Les sacs alimentaires Gazit sont fabriqués à partir de papier imperméable à l’eau de Tyvek, en gardant le savon à l’extérieur, avec une surface intérieure, étanche, mais aussi un sac en plastique qui empêche l’aliment de fuir dans vos vêtements.

Gazit reconnaît que son invention est quelque peu insolite et quelque peu bizarre car faire cuire sa viande en lavant ses culottes peut choquer… , mais il souligne aussi que son produit innovant vise aussi des problèmes sociaux, tels que les gens qui vivent dans les rues et peuvent aujourd’hui utiliser une laverie publique pour se préparer à manger ».

Si vous n’êtes toujours pas persuadé, ne vous inquiétez pas, nous aussi (sur le site) !

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top