Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
L'Actualité France/ Europe

Choc en Suède : une femme suédoise violée par des migrants armés qui diffusent en direct sur Facebook

Trois migrants musulmans ont été arrêtés à Uppsala en Suède sur des soupçons de viol collectif. Les médias locaux rapportent que la police a été alertée après avoir été avertie que le crime avait été diffusé sur Facebook, hier soir.

L’assaut horrible a eu lieu dans un appartement à Uppsala, en Suède.

La police a été dépêchée sur les lieux après avoir été prévenue par une personne regardant la vidéo Facebook en direct.

Selon des témoins, la jeune fille victime d’un viol collectif était proche de l’inconscience au moment des faits.

La webcam montre la police arriver pour sauver la victime après le viol terrifiant de trois heures par des migrants armés.

La témoin Josefine Lundgren, 21 ans, a appelé la police immédiatement quand elle a vu les images en direct.

uppsala

Elle a dit à Expressen en Suède : « Ils ont tiré ses vêtements et l’un s’est couché sur elle. »

Quelques heures plus tard, elle a vu un policier en uniforme entrer lors de la diffusion. Il s’est confronté avec les hommes et a exigé qu’ils viennent à la station de police, avant de couper la webcam.

Une autre personne, Loviisa, 22 ans, a dit qu’elle était venue sur la page par accident tout en discutant en ligne. Ce qu’elle a vu l’a choquée, dit-elle.

« Deux gars poussant vers le bas une fille sur le lit … Je pensais d’abord à une blague mal orchestrée. Mais ce n’était pas le cas. »

Selon Loviisa, il y avait 200 personnes qui regardaient la vidéo à un moment donné, avant que la police n’arrive soudainement sur la scène et stoppe la vidéo, suivie par des bruits d’agitation dans la chambre. La police a interrogé les hommes avant de les emmener au poste de police.

Un autre membre du groupe fermé a dit sur Expressen : « Comment pouvez-vous faire une telle chose à une fille ? Et comment pouvez-vous les laisser dans ce groupe … ? »

On ne sait pas encore comment ces membres ont reçu une invitation à ce groupe fermé sur Facebook.

L’appartement est en cours d’examen par des spécialistes en médecine légale et la scène du crime est fermée. Le porte-parole de la police Ivan Aslund a dit sur Aftonbladet que la police maintiendrait la « confidentialité complète », refusant de confirmer quoi que ce soit suite à l’arrestation sur des soupçons de gang et viol.

« La première chose que vous pensez est : Comment pouvez-vous faire une telle chose à une fille ? Et comment pouvez-vous le faire en direct quand vous savez que vous allez vous faire attraper ? », a dit un ancien membre du groupe fermé sur Expressen.

La police régionale a commencé une enquête et l’appartement est en cours d’examen par les médecins légistes.

35 % de réductions sur les produits de la Mer Morte pour les hommes

2 Comments

2 Comments

  1. Nsaibia mongi

    24 janvier 2017 at 21 h 20 min

    Les pendre s’en pitié par les piet et leur casser la colonne vertébrale. Y’a urgence faire aumoun un egsemple pour ces barbare . Tu leur donne le pain et le couvert il viole tes enfants a trois . J’appelle aux meutre saloperie . Mongi.

    • Anonyme

      23 février 2017 at 19 h 08 min

      C’est dernière race après les crapaud?c’est personne non pas de liberté chez eux vis avis des femmes, étend dans un pays comme la suede il cose des actes criminelles qu’il son née avec lorsqu’il trouve juste l’opportunité de communication avec une femmes,

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :